Hoshi no Shinigami: Le RPG Bleach

Aizen vaincu se retire dans les profondeur du Hueco mundo, il décide de recréer l'Espada en ressucitant les anciens mais une distorsion spirituel arrive sur terre, les shinigamis on encore du travail.
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Secteur 14: une maison bien délabrée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 17:57

La journée s'annonçait assez bonne, le soleil planait dans le ciel qui était très dégagé et très bleu, c'était calme et le silence se faisait "entendre" partout où l'on allait, du moins pour les humains...Car déjà depuis cinq minutes que Natsume Shin était ici, une âme s'était mise à lui raconter sa vie. Quelque chose qui embêtait de plus en plus Shin, ses paroles étaient des plus stupides en plus ! " Tu ressembles à un Shinigami, tu as la même odeur qu'eux: de la saucisse de foie ! " et " Tu es sûr que tu vas bien ? T'as l'air d'être un hollow n'ayant pas pété depuis belle lurette ! " c'était vraiment énervant...Ce qui était tout de même troublant c'est que cette âme connaissait le nom des deux races et n'ait jamais été libéré depuis le temps par un Shinigami, de plus cet endroit été désaffecté, personne n'y venait jamais, c'était probablement que parce que Shin pouvait l'entendre, que cette âme lui faisait sa fête verbalement, de plus, Shin pensait l'âme rattachée à cet endroit, mais non, même lorsqu'il sortit de l'immeuble l'âme parvint à le suivre et continuer sa causette durant de longues minutes, les cheveux en avant, ses yeux commençant à se lasser de cette personne, il commençait doucement à perdre patience avec cette âme, se demandant si elle n'avait pas mieux à faire que venir lui parler de sa vie ( ou plutôt sa vie dans la mort ) si peu intéressante, au bout d'un moment, finalement, l'âme interpella Shin.

" Hé tête de poireau avec des pousses blanches, tu m'écoutes ? "

Shin était à bout...Cette fois-ci il ne se retenait plus, son bras gauche bougea tout seul frappant dans le visage l'âme, l'envoyant valser contre le mur d'entré du bâtiment, et la laissant dans les vappes.

" Tais-toi. Comment oses-tu m'insulter, insecte ? "

Le regard de Shin se porta sur l'âme, puis sur une autre personne s'approchant de lui, celle-ci aussi n'était pas un humain, et pouvait voir l'âme et Shin, c'était probablement encore une de ses autres âmes qui venait se ramener pour encore plus emmerder le pauvre Natsume. Avant que celui-ci ne puisse dire quoi que ce soit, et qu'il ne lasse plus Shin, celui-ci lui offra un parfait coup de pied sauté retourné dans la figure.

" Encore un venu me saoûler... "
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 18:53

-"Hé, ça va ?"

Shu venait de se précipiter droit vers cette petite âme tellement bavarde, qui venait de se faire balayer comme un fétu de paille par ce mystérieux inconnu. Il n'y avait rien grand chose à raconter sur la présence de l'adolescent ici : il flânait simplement dans le coin, et avait senti un reiatsu lui étant encore inconnu. Cherchant simplement à savoir de quoi il en retournait, il s'était retrouvé à épier ce mystérieux duo. Pas un instant il ne s'était imaginé que ce mystérieux individu deviendrait aussi violent... et maintenant, il se retrouvais agenouillé à côté de cette âme blessée et inconsciente qui avait fait la seule erreur de raconter sa vie à un inconnu. Shu se releva et se retourna avec un visage bien peu amical vers l'homme mystérieux, le regard chargé de reproches.

Lui qui se voulait défenseur des habitants de cette ville, il ne pouvait décidément pas laisser de tels individus faire leurs propres lois. De quel droit se permettait il de donner un tel coup à cette âme ? C'était parce qu'il en avait le pouvoir, tout simplement ? Qu'arriverait il a cette âme si elle venait à mourir sous cette forme ? Il était clair que l'homme en face n'avait que faire de ce genre de détails, qui devaient être insignifiants à ses yeux. Bien décidé à connaître le fin mot de l'histoire, Shu voulut interroger l'inconnu au fort reiatsu directement.


-"Hé, toi, qu'est ce qui..."
*Hein ?!*

Malheureusement pour le jeune Vizard, l'inconnu ne lui avait même pas laissé le temps de parler et s'était lancé à l'attaque. Visiblement, les hostilités étaient déjà engagées, et il était clair maintenant pour Shu que son nouvel adversaire était quelqu'un des plus violents. Une seule conclusion s'offrait : il était dangereux, autant pour les vivants que les âmes errantes. D'un seul coup, le visage de l'adolescent changea, et devint dur comme la pierre, n'exprimant plus qu'une seule chose : la colère.
Shu leva simplement son avant bras un rien de temps avant l'impact avec le pied de son adversaire, pour se protéger la figure. Le choc fut plus rude que prévu pour le Vizard, qui ne s'attendait vraiment pas à autant de force... mais extérieurement, le coup porté par l'inconnu n'avait eu absolument aucun effet. Shu n'avait effectivement pas bougé d'un millimètre, et se montrait toujours aussi déterminé.


-"Tu as fais ton choix, à ce que je vois... désolé, mais je pense que je vais devoir te saouler encore plus que prévu."

Sans attendre que son ennemi ait correctement repris appuis sur ses deux pieds, l'adolescent fonça vers se dernier, le poing fermé, et décrocha un direct violent droit vers la tête de son ennemi. Il mettait dans ce coup toute la puissance dont il disposait pour l'instant... la fièvre du combat ferait le reste, probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 19:29

Le choc du coup de pied fut assez brutal sur l'avant-bras du jeune homme, qui ne semblait pas juste une simple âme apparement, alors qu'à première vue, Shin en avait conclu qu'il en était une, maintenant il pensait plus à un humain avec un minimum de pouvoir, quoi qu'il pensait qu'il cachait son reaitsu, ce combat était déjà parti et inévitable, autant pour Natsume alors. Il adorait les combats, sauf lorsqu'ils sortaient de sa tête et que ce n'était plus lui qui combattait et qu'il perdait le contrôle, mais ça c'était autre chose. L'effet de surprise du jeune homme était assez important, aussi, son coup de poing eut frôlé la côte de Shin, qui bloqua ensuite le poing avec sa main droite, l'enfermant dedans et serrant un peu le poing, pour lui faire sentir une douleur, puis appuya sur une veine placé juste sous le poignet, puis envoya dans le décor son adversaire, le but n'était pas vraiment de l'envoyer dans un mur pour le laisser pour mort, puisque, s'il avait pu paré son coup de pied sans trop de dégâts, c'est que le mur lui en ferait encore moins. Le but était de l'envoyer, de l'empêcher de se concentrer sur Shin, pour pouvoir lui décocher un coup de pied dans la tête, celui-ci serait bien plus fort que le précédent, avec l'élan. Shin toucha terre enfin, après qu'il ait envoyé valdingué son ennemi, il fit deux pas en avant de course, et sauta le pied en avant, s'attendant de viser la tête au dernier moment. C'était un coup assez étrange, mais effectif. En effet, peu après, le jeune homme se réceptionna magnifiquement, sans aucun dégâts, comme l'avait prédit Natsume, puis soudainement, se prit le coup de pied en pleine tête, le faisant décoler de quelques mètres et re-attérir plus loin, lorsqu'il se releva, un peu étonné, Shin fonca directement sur lui, sans lui laisser plus de temps, en ayant déjà assez de le voir résister à ses coups, il tint le manche de son Zanpakutô en main, sans pour autant le sortir, il frappa d'un coup en biais, en direction du torse de son adversaire face à lui, quoi qu'un peu sonné, cela devrait le terminer et le mettre K.O. Shin ne voulait pas être sérieux, pas avec lui, ce serait trop cruel, il n'était qu'un petit humain, quoiqu'avec des pouvoirs, mais un humain faible tout de même. Même s'il n'était plus un Shinigami du Gotei 13, il n'aimait pas tuer des faibles. S'il devait s'abonner à quoi que ce soit, ce serait à tuer des hollows, c'étaient ceux qui étaient le plus souvent tués par la lame de Shin. Quoiqu'à un moment, c'était des Shinigamis...
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 20:34

Voir son poing se faire arrêter si facilement n'avait pas étonné Shu une seule seconde, mais se faire jeter loin de là comme un vulgaire pantin l'avait assez surpris. Se réceptionnant comme il le pu, il dû assister a l'assaut de l'ennemi tout en sachant qu'il ne pourrait le contrer cette fois ci. Fermant les yeux par réflexe, il sentit bien le coup sur son visage, et fut propulsé bien plus loin. La douleur était assez grande mais la seule chose qui pouvait se lire sur le visage de Shu était cette légère lueur de colère, le reste ne montrant le jeune Vizard que dans le rôle du "blasé de la vie". En clair, même s'il souffrait, et que cela pouvait se sentir, ce n'était pas visible directement. Et voilà que l'autre fonçait vers lui, en utilisant son épée alors que cette dernière était toujours rangée dans son fourreau... impardonnable ! Comment osait il faire l'affront de ne pas réellement utiliser son arme ? Shu se demandait s'il était réellement sous estimé à ce point.
Puisque c'était ainsi, il ne laissa pas l'opportunité à son ennemi de le toucher : d'un geste rapide de la main, il réussit à se saisir du fourreau de l'épée ennemie, stoppant net le coup. Son bras avait faillis flancher, mais au final il avait réussit. Qui était donc cet homme possédant un reiatsu si élevé, possédant une force si grande ? Il ne portait pas l'habit du shinigami... et n'avait pas non plus la puissance spirituelle dont la saveur était propre aux Arrancars. L'adolescent avait la forte impression que le combat allait s'éterniser quelque peu et ça ne lui plaisait pas beaucoup.

Repoussant le fourreau avec force, Shu fit un bond prodigieux et sans plus de manière, asséna un coup de pied dans la tête de son ennemi, qui n'avait pas même eu la politesse de se présenter avant d'attaquer. Atterrissant sur ses deux pieds, le Vizard fut surpris : son ennemi n'avait pas bougé d'un millimètre et ne semblait pas avoir senti le coup.


*Impossible !*

Même si rien ne trahissait sa surprise, Shu ne savait pas trop comment s'y prendre maintenant. N'ayant aucune envie de réfléchir, il se lança à nouveau vers son ennemi et lui donna un bon coup de poing dans l'estomac. Résultat ? Très simple : pas plus de réaction qu'au précédent coup. Il était clair que l'ennemi allait être très coriace... peut être était il temps de devenir sérieux ? L'adolescent se tenait droit, sans aucune posture d'attaque ou de défense, totalement dominé par la taille de cet individu qui donnait l'impression d'être invulnérable.

-"Je vois. Résistant, hein ? Mais moi... je te ferais plier !"

Shu s'élança en avant, dans un second bond prodigieux, augmenta plus ou moins son reiatsu autant qu'il le pu, même si ce dernier n'avait pas fait un bon spectaculaire, et se prépara pour un coup de pied d'une rare violence. En plus de sa force, le Vizard avait mit toute sa volonté dans ce coup, restait à voir s'il porterais.
En attendant, si ce coup n'avait pas plus d'effet que les autres, Shu verrait enfin un défis des plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 20:54

Son coup de pied avait fonctionné et envoyé plus loin balader son adversaire, celui-ci semblait quelque peu sonné durant une ou deux secondes maximum avant de reprendre le même air que tout à l'heure, un air ennuyé et en colère. Shin fonçait froidement sur son adversaire, la main sur le fourreau le coup allait faire très mal, cependant la coup fut bloqué par la main du jeune homme, apparement il avait assez de force pour l'arrêter, pas le repousser, juste l'arrêter. C'était tout de même intéressant, cela montrait qu'il n'était pas juste un humain normal, puis soudainement, lorsqu'il sauta pour donner un coup de pied dans le visage de Shin, celui-ci fut assez surpris de remarquer un Zanpakutô. C'était celui de son adversaire, il en possédait un aussi, donc il était soit un Shinigami, soit un Arrancar, soit un de ces Vizard. Il ne portait pas de robes distinctes comme les Shinigamis, et ne semblait pas être un Arrancar, puisqu'aucun bout de masques n'était sur son visage, et il possédait des sentiments contrairement aux hollows, qui ne connaissait que colère et non la pitié. Seul restait le Shinigami et le Vizard, un Shinigami dans un gigai n'avait pas de Zanpakutô en principe, il le retrouvait lors de sa "transformation" en Shinigami. Donc il était très probablement un Vizard, c'était la plus forte probabilitée, pourtant, il n'avait pas de masque, c'était alors peut-être un Shinigami exilé, comme Urahara, qui avait lui aussi gardé son Zanpakutô...Urahara Kisuke, ce nom faisait sentir une pulsion au coeur de Shin, ou peut-être était simplement le coup que venait de porter son adversaire sur son torse ? C'était semblable à une moustique, mais c'était tout de même ressenti, le jeune homme semblait légèrement surpris, même s'il ne le montrait pas, déjà tout à l'heure, son bras avait failli se casser lorsqu'il avait arrêté le fourreau, s'il avait fait plus, cela aurait été probablement le cas, et maintenant, il était désemparé, mais tout de même Shin était impressionné par ce garçon humain ou quoiqu'il soit. Il venait de remonter dans son estime. Son coup suivant semblait être prit à la fois de rage, et de force, sauf que dû à sa taille, et peut-être aussi à un mauvais calcul, le coup porta sur le biceps droit de Shin, aucune douleur ne semblait l'habiter, même s'il avait ressenti le coup, c'était sa main qui réagit, elle avait déjà attrapé le mollet de son adversaire, sa main gauche se posa sur l'autre côté du mollet, resserant surtout l'os. Contractant sa prise, resserant assez, Shin envoya valser cette fois-ci en l'air son adversaire, avant de sauter, et d'utiliser une technique de batojutsu, servant d'habitude à dégainer son arme le plus rapidement possible pour gagner un coup très rapide, sauf qu'il le fit avec le fourreau, et vers le bas, ce qui devait alors frapper les vertèbres du dos du jeune garçon, même si ce coup était retenu, Shin se demandait tout de même s'il allait s'en sortir et comment il allait en sortir. Mais il n'en eut pas le temps de se tracasser sur ça, c'était un combat, lui ne lui ferait pas de cadeaux, et Shin ne devrait pas lui en faire, c'était ça la règle d'un combat. Cependant, avant que le coup ne touche, Shin tordit son poignet légèrement pour le faire dévier sur les fesses de son adversaire, ce qui serait fort plus humiliant et plus amusant. Il verrait probablement son ennemi s'énerver davantage, ce qui le forcerait probablement à réveler sa force...A ce niveau-là, il n'interessait pas plus que ça Shin. Il était temps de le réveiller un peu plus que ça.

° Si cet imbécile ne m'attaque pas plus sérieusement, il va vraiment finir par mourir dû à son épuisement et à mes coups s'il continue plus longtemps. S'il n'est pas plus fort que ça, je serais déçu. J'espère que tu as d'autres surprises qu'un simple coup de pied, gamin. Dans le cas contraire, j'aurais perdu mon temps pour rien au final. °
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 21:27

Sur ce coup, Shu se sentait humilié, très humilié. En plus de voir ses coups se révéler totalement inefficaces, et de se faire manipuler comme un simple jouet, il devait endurer ce genre de... de "plaisanteries" stupides tâchant sa très grande fierté. Il ne pourrait pas en supporter d'avantage ! Si même en étant sérieux, il ne pouvait pas venir à bout de cet adversaire, il faudrait alors à Shu montrer une partie de son véritable potentiel. Il enrageait de devoir utiliser son arme contre quelqu'un qui ne prenait même pas la peine de dégainer la sienne, mais s'il devait assurer la sécurité des âmes, il devait d'une manière ou d'une autre remporter ce combat.
Sans plus faire de manières, il se releva, toujours sans montrer la moindre douleur apparente même s'il souffrait intérieurement, et dégaina vivement son sabre. Le simple contact entre l'arme et le manieur provoqua une augmentation de reiatsu non négligeable, montrant à quel point ces deux là étaient en harmonie l'un envers l'autre.


-"D'accord... t'as l'air de bien t'amuser, mon grand, je pense ne plus avoir assez de patience pour en finir avec toi à mains nues. Je te présente Surime, mon fidèle Zanpakuto..."

Shu n'avait toujours aucune position, ni offensive, ni défensive. Il se tenait droit, de manière décontractée, Surime dans sa seule main gauche. Il s'avança lentement vers son ennemi, bien décidé à le mettre en pièce, quoi qu'il arrive. Il avait juré qu'il le ferait payer, et ce serait chose faite ! Car Shu tiens toujours ses promesses, quoi qu'il arrive. D'un coup, il commença à courir, et se prépara à frapper de toutes ses forces en diagonale, visant le torse de son ennemi.

-"Surime ! Dis lui bonjour à ta façon ! "

Il ne faisait aucun doute que les coups seraient plus puissants et dangereux maintenant. Shu n'utilisait pas Surime pour se battre, l'inverse était totalement absurde... non, ces deux là ne faisaient maintenant plus qu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Ven 9 Mai - 23:28

Le coup portait sur le bas du dos de l'adversaire, même plutôt sur les fesses, histoire de donner une bonne fessée, mais avec le Zanpakutô rengainé bien sûr. C'était tout de même très ridiculisant, humiliant et vexant pour son adversaire et un poil douloureux, voir même très douloureux, ce qui expliqua peut-être son attitude ensuite. En effet, ça le vexa bien plus puisque très vite il sortit son Zanpakutô, hurlant son nom ensuite, fonçant sans réfléchir sur Natsume. Il n'avait pas vraiment réfléchit, et pourtant, son reaitsu avait légèrement augmenté. Sans attendre il avait foncé tête baissé vers un ennemi qu'il ne connaissait pas, ni sa puissance, ni sa résistance. Mais comme il était plus faible que Shin, il ne pouvait le blesser, alors rapidement, sa lame, toucha l'épaule gauche de Natsume, sans même transpercer son vêtement, alors lentement, la main gauche de Shin remonta, il attrapit la lame du Zanpakutô de son adversaire entre son index et son majeur pour la serrer un peu, celle-ci tremblait un peu, probablement dû à que ce n'était pas son possésseur qui la touchait, elle semblait vouloir blesser Shin, cependant son reaitsu était trop important pour le lui permettre, comme si elle en avait peur. Lentement, Shin souleva la lame, comme s'il était pétrifié, le possesseur du Zanpakutô ne bougea pas, et relâcha sa poigne, alors Natsume lanca le Zanpakutô sur l'âme qui venait de se relever, se demandant ce que c'était que ce vacarne, elle se prit alors l'épée de plein fouet. Elle retomba lentement, disparaissant ensuite, plus aucune trace d'elle, même pas un petit éclat de reaitsu. L'épée tomba alors au sol, faisant un petit bruit en touchant le macadam. Etrangement, Shin eut un petit sourire aux lèvres, c'était la première fois qu'il montrait de l'émotion face à son adversaire, il n'avait fait que simplement rester froid et parler depuis tout à l'heure. Lentement, Shin prit par l'arrière de la tête son ennemi et l'envoya valser dans le mur non loin de son Zanpakutô. Le bruit sourd de l'attérissage de son ennemi sur le sol était assez jouissif, le sourire de Shin cependant s'effaca, comme s'il attendait que son ennemi devienne sérieux, et reprenne son épée qui pour l'instant était comme un jouet dans les mains d'un enfant: inutile. Avec ça il ne pouvait faire aucun dégâts à Shin, ce n'était pas un simple Zanpakutô qui allait le blesser, il n'était pas si faible que ça.

° Bon il a déjà sorti son Zanpakutô, maintenant voyont voir qui il est vraiment, et quelle force il possède. Je me demande si ce minable mérite que je perde plus de temps avec lui ou non si la mort de cette âme ne lui a pas suffit, je me demande ce que je vais devoir faire encore...En tout cas pourtant il avait l'air de se faire du soucis à propos des vies humaines...Il ne va pas rester indifférent non ? Imbécile de faible. °
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 0:03

Arrêter Surime si facilement ? Impossible ! C'était impossible ! Surime avait bien sûr essayé de faire son possible pour envoyer des décharges de reiatsu à son adversaire, tentant par là de se défaire de son emprise, mais sans aucun résultat. L'étonnement pouvait enfin se lire sur le visage de Shu, qui ouvrait de grands yeux. Il avait repoussé toutes les attaques si facilement... étais-ce à cause de ce reiatsu si élevé ? Quoi qu'il en soit, tout s'enchaina très vite : l'inconnu s'empara de Surime et la lança droit sur l'âme, qui disparut en hurlant. Complètement perdu, Shu ne pu que regarder ce pauvre être disparaître à jamais, avant de se faire lui même soulever et jeter, s'écrasant contre le mur.
Se remettant sur ses genoux, Shu empoigna Surime et regarda quelques instants la place qu'occupait l'âme tout à l'heure, désormais totalement vide. Il... il avait simplement échoué. Ni plus ni moins. Une âme s'était totalement éteinte sous ses yeux, alors qu'il était impuissant, qu'il n'avait aucun moyen de l'aider. Shu se maudissait en cet instant, d'être si faible et insignifiant. Il s'en voudrait probablement toute sa longue et triste vie après la mort.

Seulement... il y avait une personne qu'il haïssait plus encore que lui même : cet inconnu qui avait osé faire ce geste odieux et inhumain. Il l'avait fait de sang froid... non, pire, tout ça semblait l'amuser.

-"Ce sourire..."
Le jeune Vizard sentait les larmes lui monter aux yeux, a cause du manquement a son devoir. Il ne pleurerait pas, non, mais était bien plus sensible qu'on ne pourrait le croire en le voyant. Il se releva, empoignant le manche de Surime comme jamais, et se retourna vers son ennemi, le regard sombre. Depuis tout à l'heure, Shu se disait qu'il devait être sérieux et pensait sincèrement que c'était le cas. Il aurait dû savoir, pourtant, que se battre à main nues ou avec un Zanpakuto non libéré n'avait rien de sérieux, bien au contraire, et principalement contre ce genre d'ennemis. Sa peur, sa faiblesse l'avaient empêchés d'agir au mieux et de sauver un innocent. Il fallait maintenant empêcher que cela ne se répète.
Shu était déterminé.


-"Ce sourire... je ne te le pardonnerais pas."

D'un geste lent, Shu plaça sa main droite devant son œil gauche, et commença à invoquer son masque de Vizard. Petit à petit, une énergie noire et meurtrière engloba tout son visage, et l'effrayant masque blanc et violet, cornu et a la mâchoire double apparut. A vrai dire, si la matérialisation du masque en elle même était impressionnante, ce qui devait attirer l'attention était le reiatsu de l'adolescent. Celui ci avait grandit petit à petit, de manière exponentielle, n'ayant absolument plus rien en commun avec ce qu'il était quelques secondes auparavant. La voix de Shu, plus aiguë et double comme celle d'un démon résonna :


-"Je te l'ai déjà juré... et je le répète. Je te ferais plier. Malheureusement pour toi... "


Shu ressemblait maintenant à une bête sauvage folle furieuse, même si son ton était toujours apparemment calme. Le dos voûté, les yeux brillant d'une vive lueur violette, et le reiatsu des plus instables et agressif, le Vizard était prêt à passer à l'action. Il le savait très bien : son Hollow intérieur profiterais de cette occasion inespérée pour essayer de prendre le contrôle, mais tant pis. Alors qu'il tenait fermement Surime dans sa main gauche, une lueur très vive et rouge apparut dans le creux de sa main droite.

-"Tu m'as mis hors de moi... j'vais plus me retenir."

Et d'un coup, en une fraction infime de seconde, Shu disparut purement et simplement de l'endroit où il se trouvait. L'adolescent venait d'utiliser le sonido Hollow et se trouvait maintenant pile derrière l'inconnu.


-"Cero."

Le rayon d'énergie rouge partit immédiatement après la réapparition du jeune Vizard, creusant le sol et détruisant une bonne partie du bâtiment délabré au passage. L'inconnu l'avait tant désiré, et il était servi à présent : Shu lui montrait en exclusivité son véritable pouvoir.
Le vrai combat venait de débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 0:35

Apparement le jeune homme ne bougeait plus pendant quelques secondes, il était à terre, et semblait un instant vasciller, non pas par la douleur, quoique peut-être qu'elle en était probablement en partie aussi la cause, mais surtout parce qu'il venait de voir mourir une âme. Shin savait qu'il allait atteindre son adversaire ainsi, mais il s'attendait pas à qu'il soit si perturbé et se mette à pleurer, du moins, presque. Son regard était rempli de haine, une haine envers lui-même c'était clair, pour avant échoué dans la protection de cette âme, et aussi parce qu'il venait aussi de rencontrer un adversaire qui se fichait de la vie des faibles, et n'importait que pour lui de se battre contre un ennemi puissant. Le jeune homme reprit son Zanpakutô, se releva lentement, en fixant longuement Shin, ce regard, il le connaissait, il venait de se faire haïr. Pour ce combat probablement, cela suffirait, mais plus tard, Shin s'en ficherait. Il ne voulait que le pousser à bout, haine ou amour n'avait aucun sens à ses yeux et lui importait peu. Le jeune homme s'avéra en effet être un Vizard, apparement, il créa alors son masque, ou plutôt l'invoqua, son reaitsu devint plus important, dépassant l'actuel niveau de Shin. Le sourire de tout à l'heure revint alors, c'était pas un sourire. Mais une jubilation, Natsume jubilait parce qu'il adorait le regard de ce garçon. Il promit de le faire vasciller, de le faire souffrir, et de lui faire payer, sa main se pointa face à Shin, il connaissait cette technique, c'était le Cero, nombre de fois il avait affronté des arrancars usant de cette technique, elle était dévastatrice, puissante, mais pas assez pour faire peur à Shin. Cependant, par surprise, le Vizard usa du Sonido pour se placer derrière Natsume, lancant son Cero à moyenne portée. En une fraction de seconde, la main de Shin se posa sur la garde de son Zanpakutô, il se demandait s'il devait vraiment le dégainer, s'il le faisait, sa puissance dévasterait probablement l'environnement, mais tant pis, il n'avait plus le temps de réfléchir. Alors il dégaîna le Reiki, sa puissance soudaine fit trembler le sol, le reaitsu noir aux traits violets maléfique commenca à faire son apparition autour de la lame, et de Shin. Lorsqu'il dégaina, la simple coallition entre la lame et le Cero le fit se diviser en deux, le faisant s'écraser contre deux bâtiments plus loin, Shin sauta plus en haut, le sol tremblait sous son puissant déploiement de son reaitsu. Ses yeux avaient changés, ses pupilles ressemblaient à ceux d'un dragon, dont la couleur était rouge. Il leva alors son Zanpakutô vers le ciel.

" Désolé, gamin, mais je vais te tuer. "

Son sourire revint, le ciel devint noir, des nuages gris apparurent, le sol tremblait plus fort, avant de finalement s'arrêter de trembler, le ciel envoya un éclair, l'éclair était étrangement noir-violet, comme le reaitsu de Shin, il frappa dans la lame, et Shin la fit tournoyer, la faisant frapper en X dans le vide devant lui.

" Ten'tai Reiki. " ( Reiki Célèste )

Une explosion de reaitsu se fit alors, l'immense amat de reaitsu produit était alors tel que personne ne pouvait ressentir son adversaire, seul Shin qui connaissait cette technique l'utilisait et savait où était son adversaire, habilement, il se placa avec rapidité et silence derrière son ennemi, son coup allait le trancher en deux comme du beurre, en effet, le Reiki était aussi connu pour être le Zanpakutô dont rien ne peut être coupé, Shin frappait maintenant, la pointe de l'épée en avant, en direction du coeur, dos à sa cible, cette technique était très précise, il y avait peu de chance que le jeune homme en ressorte, ne serait-ce que vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 1:15

Les deux parties de Cero s'écrasèrent dans deux violentes explosions sur des bâtiments alentours. Cela peinait intérieurement le Vizard, mais une partie de lui s'en fichait totalement : le Hollow commençait déjà lentement à prendre le contrôle. C'était quelques morts potentielles maintenant contre un massacre plus tard, ni plus ni moins. La libération du Zanpakuto ennemi créa un fort déséquilibre pour l'environnement, mais ce n'était pas spécialement effrayant, juste un peu impressionnant. D'une certaine manière c'était beau. Le plus comique dans tout ça, pour le nouveau Shu, fut lorsque son adversaire lui assura qu'il allait mourir... tellement amusant, ho oui !

-"Hé bien, viens me tuer, bourreau !"

Et enfin, vint la technique ennemie. L'explosion de reiatsu sombre et démoniaque fut très destabilisante, a tel point que l'adolescent fut cloué sur place l'espace de quelques secondes, après lesquelles il semblait avoir perdu la vue. Il n'entendait que le léger bourdonnement du reiatsu actif, et ne pouvait ressentir aucune présence. Il était littéralement enfermé dans un petit monde de reiatsu dans lequel il ne pouvait rien faire. Qu'allait il se passer, maintenant ? La suite était tellement évidente ! L'ennemi allait attaquer en traitre, venant de n'importe où, vers sa proie désorientée. Shu pensa que cela était réellement laid, et qu'il devait s'en sortir.
Après réflexion, la solution la plus simple fut trouvée : sans savoir d'où venait l'ennemi, il fallait fuir partout en même temps, même sans avoir la moindre idée d'où on atterrit. Pile au moment où il allait se faire embrocher, le Vizard exécuta un sonido dans un endroit totalement aléatoire de la zone de reiatsu, et recommença aussitôt, ne laissant qu'une seconde entre chaque technique. Maintenant, il fallait toujours se diriger dans la même direction pour en sortir, tout simplement. C'était le seul moyen de savoir si tout ceci n'était qu'illusion ou non.

Après cinq ou six sonidos rapides vers le haut, Shu arriva enfin à l'air libre. Ses sens lui revinrent, mais la zone noire de reiatsu s'étendant sur près de vingt mètres était totalement remplie d'un reiatsu fort empêchant de repérer l'inconnu. Actuellement, Shu était incapable de dire où son ennemi se trouvait dans cette zone... mais étais ce réellement un problème ?


-"Bien, bien, bien ! Tu te caches ? Je te ferais sortir de ton trou, petit rat !"

Shu rangea son Zanpakuto dans son fourreau, de plus en plus rongé par son Hollow, et lança un Bara au hasard dans la zone. Finalement, séduit par l'idée, il lança d'autres Baras, consécutivement, totalement au hasard dans le reiatsu, se disant qu'il finirait par toucher l'ennemi s'il accélérait le rythme. Malheureusement le reiatsu noir devait probablement affaiblir la puissance de ces faibles mais rapides attaques. Le Vizard intensifia son Reiatsu encore à un niveau supérieur, s'entourant désormais d'un reiatsu violet visible à l'oeil nu. Une sphère rouge apparut dans sa main, et il lança un Cero totalement au hasard.
C'est à cet instant que l'idée monstrueuse germa en même temps dans le cerveau du Hollow et du Vizard. Une sphère rouge vif apparut dans chacune des mains de Shu, et il envoya dans la zone de reiatsu Cero sur Cero, frénétiquement, de plus en plus rapidement. Cette simple technique utilisait beaucoup d'énergie, mais il s'en fichait éperdument, continuant d'accélérer la cadence de tir, au maximum qu'il le pouvait.


-"Ha... haha... Hahahaaaaaaaaaaa ! Alors, tu te décides à sortir ? Viens me tuer, petit rat ! VIENS ME TUER !"

Tout à coup, une fêlure apparut dans le masque de Hollow. Utiliser tellement de Ceros dans le vide utilisait véritablement toute l'énergie disponible... heureusement, Shu pourrait encore tenir un petit moment. Il arrêta les Ceros, et deux nouvelles sphères rouges apparurent, une dans chaque creux de main.


-"Double... Cero !"


Il lança les deux Ceros en même temps, combinant leur puissance de feu en un seul. Au sol, absolument tout devait être totalement ravagé. Et lorsque l'ennemi inconnu se déciderait à sortir de cette zone, Shu le saurait à coup sûr. Il n'attendait que ça, même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 2:01

La technique semblait avoir effectivement bien pris, l'ennemi de Shin, le vizard, semblait en effet déstabilisé, son reaitsu était instable, montrant qu'il ne bougeait pas, dès qu'il s'était alors mit en position, Natsume attaqua, son coup meurtrier devait atteindre normalement le coeur du Vizard et le tuer pour de bon, mais lorsque finalement la lame commença à toucher le cuir du vêtement du Vizard, celui-ci usa du Sonido, c'était assez rare qu'on se sorte de cette technique, en effet, le Vizard était le deuxième à réussir, le premier étant l'ex-Leader des Yuubae. Le Ten'tai Reiki était pas seulement dur à prévoir et à esquiver, il brouillait tout les sens et incapacitait l'ennemi, lorsque le premier Sonido fut fait, Shin poursuivit alors en Shunpo l'adversaire, frappant chaque fois juste à côté, car il l'esquivait. Au bout de la troisième fois, Shin se remit à terre, se concentrant à repérer son ennemi, il l'entendit alors parler, l'insultant, puis lui envoya une salve de Bara, moins puissants que le Cero, mais plus rapides, leur puissance était tellement faible une fois entrés dans l'amas de reaitsu, qu'ils étaient presques inefficaces et un seul toucha Shin, ou plutôt le frôla son reaitsu fut absorbée par l'épée. Peu après, un Cero se fit sentir, l'esquive fut plus difficile, mais fut réussie, la suite fut plus embêtante, malgré que les Ceros étaient difficiles à esquiver et puissants, l'amas de reaitsu baissait un peu leur puissance et les ralentissaient, permettant ainsi à Shin de frapper ceux qui s'approchait trop de lui, le reste, il les esquivait si possible. Soudainement, une failure dans le reaitsu de son ennemi lui fit comprendre que quelque chose se passait, mais très vite son reaitsu revint quoi que plus instable qu'avant, quelque chose se préparait, très vite, il entendit le mot "double cero", la zone d'impact était deux fois plus importante et la puissance de frappe aussi. C'était donc impossible de les avoir tout les deux. Il n'y avait qu'une solution, le Uraate. Shin posa ses mains sur chacun des deux Cero arrivant, concentra la même dose de reaitsu que le Vizard avait employé pour les envoyer, puis les dévia sur chaque côté, les envoyant dans le décor. Cette technique permettait de parer une technique surpuissante. Pour atteindre son adversaire, Shin devait maintenant user de son Reiki, et la bonne attaque d'ici, était d'utiliser le Tashinkou. Rapidement, il se mit en garde, le genou droit fléchi en avant, la garde de l'épée juste à côté de son épaule droite tenue par sa main droite, sa main gauche un peu avant la pointe de la lame, il fit alors un tournoiement sur lui-même et tout le reaitsu noir environnant disparut, soudainement une puissante concentration de reaitsu se fit sentir, comme un vent d'une puissance colossale. Shin frappa alors dans le vide, non loin devant le Vizard, une longue ligne d'au moins cinq mètres de reaitsu invisible à l'oeil nu se déplacait dans l'air, seul un déplacement d'air permettait de le voir légèrement se déplacer. Sa vitesse était au moins celle d'un Bara, et sa puissance égale voir plus celle d'un Cero. Mais cette technique ne se finissait pas là. Shin usa du Shunpo pour arriver au dessus du Vizard, mais tout de même un peu derrière lui, le Tashinkou était un "double combo", mais celui-ci était vertical, prenant de chaque côté le Vizard, l'un de face horizontalement, l'autre de dos et verticalement.

" Adieu, Vizard, tu auras été un bon amusement pour le Démon Blanc. "

Soudainement, alors que la technique allait s'abattre sur son ennemi, Shin ressentait les effets du Uraate, en effet, ses mains étaient brûlantes, utiliser un tel reaitsu en si peu de temps suivi du Tashinkou était assez éprouvant, mais heureusement, il récupérait un peu. Il fit tournoyer son Zanpakutô pour le poser sur ses épaules, regardant le spectacle, ou plutôt le Tashinkou se fracasser contre son ennemi.

° Il aura au moins eut le privilège de m'amuser un moment, ce gamin, dommage qu'il ait croisé ma route si tôt, enfin, dommage pour lui. °
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 18:19

Le reiatsu invisible qui filait tellement rapidement était bel et bien ressenti par le Vizard, qui voyait là un coup bien difficile à parer. Il le fut encore plus lorsque la seconde partie de l'attaque arriva de par derrière ! Cette fois, l'adolescent ne pensa même pas au sonido, se trouvant désarmé et surpris par cette nouvelle technique. A toute vitesse, il tenta de réfléchir et de trouver un moyen de s'en sortir, mais c'était peine perdue : il n'aurait pas assez de temps pour trouver une solution. Que faire alors..? La réponse était pourtant évidente : rien. Shu mit sa main droite dans sa poche, se retourna vers son ennemi, et prépara un Cero dans sa main droite.
Une fraction de seconde plus tard, les deux lignes de reiatsu se croisèrent dans une formidable explosion. Pile avant l'impact, le reiatsu du jeune Vizard avait augmenté de manière nettement sensible, mais ne s'était pas déplacé : il était donc certain qu'il s'était pris le coup sans avoir pu trouver d'échappatoire. Pourtant, alors que le calme revenait lentement, la nouvelle voix de l'adolescent se fit entendre :


-"Tsé ! C'est que ça fait mal... mais je pensais que ça devais me tuer ? J'suis déçu !"

Une simple fraction de seconde plus tard, Shu réapparut quelques centimètres en face du dangereux inconnu, grâce à un nouveau sonido. A vrai dire, il n'était pas indemne, loin de là : l'attaque ennemie lui avait fait pas mal de dégâts. La corne de son masque, ainsi que sa partie supérieure droite étaient totalement détruites et du sang coulait en abondance de cet endroit. Pour dire vrai, le sang ne s'écoulait pas que de cette seule blessure, mais également le long de ses bras et de son torse, y collant les morceaux de sa chemise en lambeaux. Et malgré tout, même si ce n'était pas visible, on pouvait se douter que sous son masque, Shu souriait.


-"Cero."

Le rayon rouge du Cero partit, détruisant à nouveau tout sur son passage. Celui là avait été bien plus puissant que les autres, l'adolescent ayant concentré plus d'énergie dans la paume de sa main que la normale. Malgré tout, il n'y avait qu'une seule véritable différence entre celui là et les autres : ce Cero avait été tiré à bout portant, purement et simplement. De toute manière, Shu n'aimait pas se servir de Surime lorsqu'il était en mode Vizard, et n'avait donc que des sonidos, Balas et Ceros en réserve : tout ce qu'il pouvait faire, c'est les utiliser de différentes manières... et celle ci était probablement une des plus destructrices.

-"J'ai comme l'impression que nous allons nous amuser plus longtemps que prévu, réjouis toi."

Sans attendre une seconde de plus, une deuxième sphère rouge prit naissance dans le creux de la main du jeune Vizard, qui attendait la prochaine réplique pour l'utiliser. Sa prochaine tactique serait encore plus simples que les précédentes : dès que son ennemi ferait mine d'utiliser une autre technique d'attaque, il lui enverrait immédiatement un Cero. Shu espérait de cette façon éviter les mauvaises surprises du genre... tout ce qui lui restait à faire était attendre le prochain mouvement de son ennemi.

-"Et appliques toi, cette fois, sinon... c'est toi qui mourra."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 21:13

L'attaque porta ses fruits, le Tashinkou heurta de plein fouet le jeune Vizard, qui sembla s'être prit une bonne partie de l'attaque même s'il avait put se protéger avec du reaitsu, ce qui avait probablement empêché la propagation du Tashinkou dans son corps et de la destruction totale de ses organes vitaux, il devait tout de même les avoirs plus faibles qu'avant et pas qu'un peu. Mais le combat n'était pas encore terminé, à peine la fumée dissipée que le Vizard apparut devant Shin, sa vitesse avait fait baissé la garde de Shin, ne s'attendant pas à qu'il soit encore capable de tenir ne serait-ce que debout. Il entama un nouveau Cero, plus puissant que les derniers, et à bout portant, le regard de Shin fut assez étonné, et surpris, c'était la première expression qu'il exprima sur son visage depuis déjà des années. Peu à peu, cette sphère rouge propulsée par la main du vizard heurta le torse de Shin, et lui explosa dessus en formant une grosse fumée, et laissant Shin pour mort, l'envoyant finit dans un bâtiment, durant quelques bonnes minutes, le silence complet, Natsume semblait devenir de plus en plus parano, sa schyzofrénie commençait à l'emporter, son Reiki résonnait de plus en plus fort, appellant son maître, il réclamait encore plus de sang et de pouvoir, le reaitsu de Shin commença à entourer tout le bâtiment, et le détruisit rien qu'en touchant les murs, laissant Shin seul au sol, son reaitsu l'entourant, peu à peu allant en lui, il mit son épée horizontalement devant lui, posa deux doigts sur le bout de la lame près de la garde, et fit glisser son index et son majeur le long de la lame, lorsqu'il atteint la fin de la lame, lentement, son reaitsu commença à gronder la terre, la forcant à trembler et à lui envoyer du reaitsu.

" Je...vais...tuer...à...nouveau. "

Les yeux de Shin se fixèrent sur son Zanpakutô, lentement, l'énergie maléfique s'en échappait, des flammes noires bordées violettes s'en échappèrent, l'enfer approchait, c'était la forme finale du Reiki une fois à pleine puissance, cette forme que Shin n'avait réussit à maîtriser totalement ses dernières décénies, cette forme libérait totalement le reaitsu du Zanpakutô, lui permettant de matérialiser totalement et pleinement son potentiel maudit et scellé.

" Horobosu, bachiatari Reiki. " ( Anéantis, Reiki maudit )

La lame se mit à devenir sombre, peu à peu, son reaitsu noir l'entourait pleinement, faisant une illusion visuelle, croyant que la lame était noire, des petites flammes de reaitsu violets vibraient et dansait sur la pointe et la longueur de la lame. Le visage de Shin n'était plus simplement froid, son sourire revint, cette fois-ci, ce sourire signifiait qu'il allait tuer. La tête de Shin se releva lentement, fixant à nouveau son adversaire, qui préparait un Cero, en attente d'une nouvelle attaque de Shin, celui-ci fit quelques pas en avant, avant de finir par un Shunpo et frapper dans la main du Vizard, détruisant son Cero à peine créé et le blessant, et en même temps, la main gauche de Shin attrapit le Vizard au cou. Les yeux de Shin étaient rouges, le faisant ressebmler à un démon. Il n'était plus lui-même, sa seconde personnalitée prenait le dessus, il était devenu un tueur sanguinaire sans remords. Son reaitsu était incroyablement stable et concentré, rien que le contact avec la peau du Vizard semblait pouvoir faire fondre son corps, pourtant, Shin ne fit que le maintenir avant de l'envoyer dans un bâtiment, à peine eut-il le temps de presque se stabiliser qu'un nouveau Shunpo se refit, faisant apparaître Shin devant le Vizard, pour Shin, c'était comme s'il voyait le Vizard au ralenti, sa vitesse normale était celle d'un Shunpo, et ses Shunpos étaient deux fois plus rapides, il fit une rotation avant de frapper avec la pointe de l'épée sur le haut du torse du Vizard, le faisant pousser un petit cri, avant de le faire traverser le dernier mur tenant du bâtiment, qui s'écroulait déjà sous la pression immense du reaitsu incontrôlable de Shin. Un dernier Shunpo fiti se placer Shin au dessus du Vizard, les bras écartés, un sourire sadique aux lèvres, Shin le regardait droit dans les yeux, un regard de tueur. Un coup de tête fit plonger le Vizard sur le macadam, le coup était tel que le sol s'enfonca d'au moins deux mètres, formant une sorte de grand cratère. Laissant étalé sur le sol le Vizard, lentement, Shin remit pied à terre, juste sur le macadam au dessus du cratère, regardant de haut son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 22:36

Shu n'avait absolument rien dit lorsque le Cero atteint sa cible, et encore moins lorsque l'inconnu resta au sol sans bouger. Le combat n'était terminé, c'était une certitude. En attendant le Hollow intérieur dévorait son hôte sans hésitation, ce qui était déjà assez douloureux et déstabilisant sans compter les blessures infligées. Quoi qu'il en soit, Shu ne s'attendait sûrement pas à la suite des évènements : lorsque l'inconnu se releva, il était radicalement changé dans le sens où son reiatsu était devenu réellement monstrueux et qu'il avait l'air de n'avoir plus pour envie que de semer mort et désolation.
Le jeune Vizard s'apprêta à lancer son Cero mais fut trop lent. Il sentit une coupure sur la main, tandis que la sphère d'énergie se faisait littéralement pulvériser. Après quoi il fut littéralement étranglé sans aucun moyen d'échapper à la prise malgré tous ses efforts. Balancé, balayé et tout simplement massacré comme s'il n'était qu'un sac de frappe, il sentit plusieurs fois de durs et douloureux contacts avec des murs. La dernière chose qu'il vit avant de se retrouver au sol fut le regard de tueur de son ennemi qui semblait même y prendre du plaisir. Après quoi l'adolescent s'écrasa dans un grand fracas... lors de l'impact, il cru que tous les os de son corps s'étaient brisés, mais il n'en était heureusement rien.

Lorsqu'il ouvrit péniblement les yeux à nouveau, Shu remarqua que son ennemi le regardait de haut, et sentit qu'il aurait maintenant bien du mal à s'en sortir alors que son corps se faisait de plus en plus lourd et douloureux, alors que ses blessures répandaient encore son sang sur le sol. Prenant son courage et surtout toute sa volonté à deux mains, l'adolescent rampa littéralement pour sortir du petit cratère dans lequel il venait de se faire propulser. Une fois fait, il tenta de se remettre sur pieds, ce qu'il réussit avec plus ou moins de difficultés. Ne restait plus de son masque que l'oeil et la mâchoire inférieure gauches. Tout le reste avait été arraché avec les chocs ou s'était simplement effrité.
En attendant, que pouvait il faire contre un tel monstre ? Le Hollow s'était tu et ne montrait plus du tout de signe de sa présence, ce qui renforça encore le dégout de Shu envers ce dernier qui n'était qu'un sale lâche abject. Décidément sa seule véritable amie était Surime... Surime ?! Mais bien sûr ! Le voilà, le moyen de vaincre ! Malheureusement... n'étais-ce pas trop risqué ? Surime avait été classée parmi les Zanpakutos interdits et dangereux, mais Shu avait réussit à fuir avant qu'on ne la lui enlève.


-"J... je crois... que je n'ai pas le choix."

Shu attrapa le manche de son sabre de la main gauche et le sorti pour la seconde fois de son fourreau. Il le sentait, le ressentait... Surime n'était pas très encline à se réveiller, mais tous deux savaient que c'était pour la bonne cause. Un tel monstre ne pouvait pas simplement se promener en toute liberté et tuer sans être impuni. L'adolescent pointa Surime droit vers son ennemi et lui dit :

-"Je vais vraiment donner tout ce que j'ai, maintenant... contemple la véritable puissance... de mon Zanpakuto !"
Un léger vent se leva, et un reiatsu nouveau s'éleva du sabre du Vizard, ce dernier semblant enfin réellement actif.

-"Bara no naka ni Odorinasai, Surime ! (VF: Danse au milieu des Roses, Surime !)"

Un puissant reiatsu commença à envelopper le duo arme-manieur, augmentant petit à petit. La pierre précieuse violette incrustée dans le manche de Surime commença à pulser d'une magnifique lumière rouge sans au rythme des battements du coeur de Shu, tandis que le long ruban de tissu violet se zébrait d'éclairs rouges. D'un coup, le manche devint également rouge, et la forme de l'arme en général passa de celle d'un Katana totalement banal à celle d'un magnifique Tachi. C'est à la fin de la transformation de Surime qu'une larme roula le long de la joue du jeune Vizard.

Et là... ce fut le drame. Une déflagration titanesque. Non pas celle d'une véritable explosion, mais une déflagration d'un reiatsu d'une puissance colossale. Shu retomba sur ses genoux en criant, lâchant Surime, totalement plaqué au sol par son propre reiatsu qui prenait une ampleur rarement égalée. L'adolescent ne contrôlait plus son corps, était paralysé et peinait réellement à respirer alors qu'un mince filet de bave s'échappait de sa bouche.


*Surime... Surime... arrête... je tiens pas le coups ! Arrête ça !*

Surime, elle, était toujours sur le sol. Sa lame vibrait si fort qu'il en sortait un bruit ressemblant réellement à une longue et douloureuse plainte. Dans un effort miraculeux, le jeune homme réussit à reprendre en main le manche de son Zanpakuto et, en quelques secondes, le reiatsu immense diminua de presque moitié. Ils avaient réussit à diminuer le reiatsu émis et a stabiliser son niveau ! Avec une grande joie, Shu pu à nouveau respirer correctement et se relever sans trop de mal. Il fut deux ou trois pas vers son adversaire, difficilement à cause de l'énorme pression de son propre reiatsu, et regarda ce dernier avec un air sombre.


-"Puisque tu aimes tant le reiatsu... j'espère que le pouvoir de Surime sera à ton goût !"

Inutile de dire que les âmes et êtres humains, voire Hollows, à proximité étaient très probablement tous tombés dans les pommes... si un destin bien pire encore ne s'était pas emparé d'eux. Ce combat allait probablement toucher à sa fin, maintenant que Shu donnait la totalité de ses capacités. Tel était le pouvoir de Surime : générer et détruire du reiatsu à volonté, la seule limite qu'elle ait connu jusqu'à présent était la résistance du corps de Shu. Ce dernier était d'ailleurs plus lent, s'était transformé en véritable boule de reiatsu. Heureusement, le reiatsu généré par Surime était tellement intense et puissant qu'il pouvait déstabiliser et embrouiller les plus tenaces des adversaires. Shu aurait bien aimé contrôler ce pouvoir, mais pouvant à peine cacher son propre reiatsu, il lui était presque impossible de réguler seul la véritable puissance de son Zanpakuto.

L'adolescent leva son Tachi, et exécuta un Sonido, réapparaissant face à son ennemi, prêt à le frapper avec une puissance inouïe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Sam 10 Mai - 23:09

Le regard du sanguinaire Natsume venait de se poser sur le misérable Vizard, réduit à peu de choses, il ne semblait plus pouvoir bouger, et durant une ou deux bonnes minutes, il ne fit rien, ne pouvant simplement que regarder son surclassement, durant même l'enchaînement de ses attaques, le Vizard ne semblait que perturbé et ne pouvait rien faire et surtout pas réagir, totalement surpris par la force immense de Shin. Cependant, en ce moment, le sombre Shin regardait lentement ramper son ennemi, qui retomba plus d'une fois au sol en rampant dû à ses blessures, il alla récupérer son Zanpakutô, puis tant bien que mal, se remit sur pieds, avec de grosses difficultées. Le sang était un peu partout sur son corps, ses blessures étaient déjà importantes, tandis que Shin n'avait pas encore versé une goutte de sang, et pourtant, sa veste en cuir était salement abîmée dû au Cero de tout à l'heure. La main de Shin empoigna à nouveau la garde du Zanpakutô qui était posé sur l'épaule du sanguinaire, dont du sang coulait sur le visage, ce n'était bien sûr pas le sien, mais c'était celui du Vizard, qui en avait craché lors du coup de tête de Shin, la main gauche du sanguinaire Démon Blanc passa sur sa joue pour en retirer le sang qui n'était pas le sien, avant de finalement remarquer que son adversaire avait libéré son Zanpakutô et avait parlé, en effet, il n'avait même pas prêté attention au changement de reaitsu et aux paroles du garçon, toujours indifférent à ce qui se passait, simplement calme, schyzofrène, et la soif de sang infinie. Le regard sanglant du Démon Blanc hurlait au sang, criait simplement à son reaitsu son envie de sang, d'en voir couler. Son ennemi fit quelques pas en avant, balbutiant quelque chose, mais les oreiles de Shin n'entendait plus, seul le cri de son sang, de son agonie, et de sa mort l'intéressait, peu à peu, le reaitsu de Shin commençait à nouveau à affluer, l'air devenait sec, tout élément l'entourant se détruisait, cependant, lui restait là, indifférent à tout cela, seulement intéressé au moment où le Vizard mourrait et flancherait. Il tenta une attaque, et comme s'il était lassé, Shin la para facilement, avec un léger baillement, sa main devant sa bouche, c'était une provocation palpable, mais assez comique en ce moment du combat, puis avec étonnement, le reaitsu de Shin se reconcentra, Shin rapprocha une nouvelle fois son visage de celui de son adversaire, son sourire sadique s'affichait à nouveau, un sourire fou de joie de sentir le sang de son adversaire sur son visage, la langue de Shin passa sur la joue de son adversaire, avalant le sang qui se situait sur une plaie, avant de finalement émettre un son, proche d'un hollow.

" Shaaa ! "

Le long Zanpakutô de Shin avait déjà paré l'attaque du Vizard, sa lame tournoya, et alla frapper la cuisse de son adversaire, la main gauche de Shin s'approcha du visage de son adversaire pour lui offrir une pichenette sur le front et l'envoyer dans le mur à dix mètres de lui, la force de Shin était immense, et même avec un grand reaitsu, le Vizard endossait la force, même s'il ne subissait pas d'énormes dégâts suite à la pichenette, cela servait simplement à le faire reculer, un autre coup de sabre de Shin fut paré par le Vizard, avant d'utiliser le Shunpo et lui placer un coup vertical, celui-ci aussi paré. Cependant, pour renverser la situation, le sanguinaire planta son Zanpakutô dans le sol, et tournoya, donnant un coup de pied dans le menton de son ennemi, l'envoyant en l'air, lentement, alors qu'il voyait comme au ralenti son ennemi s'envoler en l'air, Shin retira d'une vitesse fabuleuse son Zanpakutô du sol avant d'enchainer un Shunpo et de frapper dans le dos de son adversaire d'un coup de pied retourné. Les deux se regardaient maintenant, face à face, les vêtements de Shin commençait à s'abîmer, ils étaient assez beaux au départ, mais là, ils devenaient usés. Shin regarda froidement son adversaire, un regard à la fois froid et sadique.
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Mar 13 Mai - 16:11

Aucune réaction. Le reiatsu de Shu augmentait de secondes en secondes, détruisant son propriétaire de l'intérieur. Pendant ce temps, le jeune Vizard tentait au moins de bouger suffisamment pour parer les coups d'épée de son adversaire, sans se soucier du reste. A vrai dire, son corps était petit et frêle, balayé par la force de son ennemi, mais il ne ressentait plus aucune douleur. Même le coup d'épée au niveau de la cuisse n'avait pas réussit à créer une entaille suffisamment profonde pour être inquiétante. Après avoir encaissé cette rafale de coups, tout en gardant son air le plus blasé, l'adolescent se redressa lentement et regarda son ennemi droit dans les yeux. Pourrait il le vaincre en si peu de temps ? Crachant tout le sang qu'il avait dans la bouche, Shu se rendait compte que toutes ses dernières forcées étaient utilisées pour endosser son reiatsu et il ne tiendrait plus que quelques instants avant de s'écrouler.
Il fallait agir. Dans un sursaut extraordinaire, il se rua sur son ennemi et lui donna un nouveau coup de la lame de son Tachi, paré assez facilement. N'en restant pas là, l'adolescent enchaîna les coups sans cesse, exécutant des sonidos entre chaque série, voulant mettre le plus de pression possible à son adversaire. Ses coups étaient de plus en plus puissants et le reiatsu tentait sans relâche d'écraser toute forme de vie alentour. Au bout d'un moment, ce petit stratagème fonctionna : un des coups faillis bien être fatal pour Natsume. Faillis seulement : ce dernier s'en sortit avec une magnifique entaille sur le visage.


*Je peux le blesser tellement facilement... je dois... je dois continuer comme ça et je l'aurais !*

Il s'exécuta donc et continua d'enchaîner les coups avec une violence rare. Durant de nombreuses secondes, il enchaina les coups de Tachi sans faire mine de pouvoir s'arrêter un jour. Et tous ces coups n'étaient portés qu'avec la main gauche... qui pouvait dire quelle puissance ils auraient pu avoir si le jeune Vizard utilisait ses deux mains ? Quoi qu'il en soit, une ouverture se présenta enfin ! Shu en profita sans hésiter : il agrippa la chemise de son ennemi de sa main droite et la tint bien fermement. En quelques instants, une sphère d'énergie d'un aveuglant rouge vif entoura la main de notre gringalet... le doute n'était plus permis : l'attaque qui allait suivre allait être dévastatrice.


-"Cero."

Le rayon rouge parti, dévastant une nouvelle fois une partie du paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Mar 13 Mai - 17:24

Le Démon Blanc avait vraiment pris de l'avantage, au départ, sur le petit Vizard, puis lorsqu'il l'envoya plus lui, celui-ci semblait toujours tenir debout et se relever, son reaitsu ne semblait pas impressionner l'actuel Shin, devenu hors de contrôle. Du moins pour le moment, c'était le cas, soudainement, son adversaire fonça vers lui, sans trop de difficultées, il para, une deuxième fois, et ainsi de suite au moins une bonne dizaine ou douzaine de fois avant que finalement celui-ci parvint à concentrer une dose impressionnante de reaitsu dans sa lame, et à viser en direction du visage de Shin, ce fut une partie de son arcade qui fut atteinte, une partie de sa joue, et un peu de son cou et de la chair près de l'os de l'épaule. Apparement même lorsqu'il avait vu que Shin allait esquiver, le Vizard avait fait tourner un peu la lame pour qu'elle fasse le plus de dégâts possible. Il était vraiment sérieux. Finalement, son regard changea un instant, et il enchaîna de nombreux autres coups, alors que Shin venait de rester bouche bée depuis qu'il avait reçu ce coup, les autres coups blessèrent en plusieures fois le torse de Shin, cette fois-ci les coups passaient même sous le cuir du vêtement du Démon Blanc. Après peu de temps, Shin se sentit tomber en arrière, à la fois perturbé et blessé. Soudainement il se sentit maintenu par le torse, ou plutôt par la veste au niveau du torse et soudainement, quelque chose se former, c'était un autre des Ceros de son ennemi. Celui-ci possédait une puissance importante, et toucha à bout portant Natsume. Lentement, il sentit sa veste préférée exploser sous la puissance du reaitsu dégagé, malgré avait pris pas mal du reaitsu envoyé, une bonne partie du torse de Shin fut brûlé, et ses blessures se mirent à se rouvrir. Il heurta finalement le sol brutalement lentement. Lentement, il parvint à se remettre sur pied, son torse à nu, dégoulinant de sang, son visage lui aussi saignait, le front coulait quelques goutes sur l'oeil gauche, qui semblait lui aussi atteint de la lame, en effet une petite entaille était visible un peu en dessous de l'oeil, et celu-ici était fermé. Le sang coulant sur la paupière. Même en essayant, Shin n'arrivait plus à voir avec cet oeil, lentement, son corps ne bougeait plus, ses blessures étaient importantes, il était redevenu Shin, et non plus le simple et sanguinaire Démon Blanc. Ses jambes étaient lourdes, et tombèrent d'elles-mêmes, forçant Shin à finir à genoux, lentement, son reaitsu commençait à chuter un peu. Lentement, quelque chose au fond de Shin commença à changer...Quelque chose qui gagnait en force, quelque chose qui surpassait Shin sur l'instant, lorsque soudainement, une voix se fit entendre, ce n'était pas une voix humaine, c'était une voix de...hollow.[/i]

" On échange ! "

Soudainement, les yeux de Shin s'ouvrirent en toute leur grandeur, avant de finalement se fermer, et qu'un reaitsu de puissance immense fit son apparition, sa texture et sa forme était très impressionnante, on y ressentait l'envie de tuer, l'envie de meurtre, de se battre. La forme du reaitsu était assez étonnante ainsi que sa couleur: en effet elle s'évadait du corps même de Shin, rendant le reaitsu visible à l'oeil nue, de couleur rouge-sang avec des terminaisons en flammes noires, rien que lorsqu'il s'échappait et entourait Shin, le reaitsu flottait comme si c'était une flamme. Lentement, la main droite de Shin revint à reprendre le Reiki, l'attrapant fermement, et doucement, un masque de hollow commença à se former, devant le visage de Shin. Une fois le visage totalement recouvert, la tête de Shin fixa son ennemi, son masque était maintenant visibles, des flammes noires par-ci et là parcouraient le masque, et les yeux étaient rouges. Même s'il n'y avait pas vraiment d'yeux au fond.



Le sourire du hollow se fit sentir, lorsqu'il souriait, un dégagement de reaitsu se fit sentir, et lentement, les jambes de Shin se relevèrent, remettant sur pied Shin, alors qu'il était précédement tombé et semblait ne plus pouvoir rien faire. Rapidement, la bouche du hollow soupira, un soupir à la manière des hollows, un bruit aigü et horrible à entendre aux oreilles humaines. Lorsque le soupir prit fin, le hollow fixa son ennemi, ou plutôt l'ennemi de son hôte.


" T'es vraiment une merde en fait, Shin, hein ? Tu veux que je l'élimines pour toi ? Très bien, suffisait de demander ! "

Soudainement, alors que le hollow finissait de parler, il fit un petit saut, sans vraiment bouger de place, puis soudainement se retrouva derrière son ennemi, le Vizard n'avait rien vu bouger, ce mouvement d'ultra-vitesse était propre au hollow, qui possédait une force et une rapiditée hors-norme. Le hollow souriait, et rapidement, un coup se fit sentir, c'était un coup de pied, à nouveau le même déplacement fut fait pour arriver instantanément sur le Vizard, qui partait en horizontal, soudainement, le hollow frappait verticalement, lorsque le coup porterait, cela pouvait être fatal à son ennemi, soudainement, un reaitsu se fit sentir, le coup n'était pas destiné à trancher son ennemi, mais à utiliser le Tashinkou, mais contrairement aux précédents, celui-ci était plus mortel, et sa couleur avait changée: en effet il était de couleur rouge-sang et son extrêmitée était aussi noire, presque au même moment, cela heurta le jeune Vizard. Le hollow usa à nouveau de son ultra-vitesse pour arriver à l'endroit où atterirait son ennemi lors de l'impact avec le sol, et pratiqua à nouveau le Tashinkou tout en utilisant le nom de la technique.

" Kuroi Tashinkou. " ( Tashinkou Noir )

Cette fois-ci encore, le Tashinkou était sombre, et le même que celui qui touchait maintenant son ennemi, les deux Tashinkou noirs étaient trop rapides pour être esquivés, et dans cette position, il était déjà tard pour faire quoi que ce soit, il ne pouvait qu'espérer de survivre avec un peu de chance.

° Même une ombre disparaîtrait après ça. °

° Enfoiré ! °
Revenir en haut Aller en bas
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   Mar 13 Mai - 21:41

Le fait de voir son ennemi mortellement blessé et affaiblis autant physiquement que psychologiquement. Après tout, il eut l'air totalement perdu et désemparé après la première véritable blessure infligée... avait il si peu l'habitude d'être tranché ? D'être blessé par un ennemi pourtant sous estimé ? Peut être, mais la suite fut des plus troublante pour Shu qui ne s'attendait vraiment pas à voir un masque apparaître sur le visage de son adversaire mis au tapis. Encore un gain de puissance pour cet homme ? Décidément, il était un véritable monstre, il n'y avait rien à redire... comment avoir espéré le vaincre alors qu'il représentait une force assez colossale pour tenir tête à Surime à pleine puissance durant quelques minutes ?
La suite fut plus embêtante : Shu à cause de sa puissance spirituelle était mis constamment sous pression, si bien qu'il vit très bien les déplacements spécialement rapides de son ennemi, et les devina, mais n'avait aucun moyen de rivaliser avec cette vitesse. Il se prit tous les coups sans trop en souffrir, encore une fois simplement balayé, au point qu'on aurait dit que son corps trop fragile allait se briser à chaque instant, ce qui n'était pas loin d'être le cas.

Le pire fut probablement lorsque vint à nouveau cette technique du Tashinkou, violente, dévastatrice et très efficace. Cette version ci semblait encore plus puissance que la précédente, a tel point que Shu cru y rester. Heureusement pour lui, il sous estima sa propre force... Surime était bien décidée à ne pas laisser mourir son maître de cette manière. L'immense reiatsu qu'elle générait réduisit l'attaque ennemie à presque rien, il en restait dangereux, mais beaucoup moins. Au final, le jeune Vizard récolta de nouvelles blessures mais s'en sortit vivant, malgré une douleur a la limite de l'insupportable. N'en pouvant plus et comprenant qu'il devait en terminer en une seule attaque, Shu prépara un nouveau Cero, y mettant toute la puissance qu'il lui restait. Il exécuta un Sonido juste au dessus de la tête de son ennemi, et lança le rayon rouge aveuglant vers ce dernier en criant.

Exécutant un nouveau Sonido pour se retrouver plus loin que l'impact, couvert de sang et de sueur, ne pouvant plus supporter le poids de sa propre puissance, Shu tomba sur ses genoux. Il n'osait plus bouger, tant il souffrait, et sentait que les larmes coulaient abondamment. En sueur, et les paupières lourdes, il attendant simplement le moment où il ne pourrait plus résister et s'évanouirait.
Au moins, il avait tenu sa promesse : il avait mis son adversaire à genoux au moins une fois. Maigre satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Secteur 14: une maison bien délabrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Secteur 14: une maison bien délabrée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment obtenir de la pate a sucre maison bien rouge???
» Maison délabrée
» Aide pour bien débuter dans la création de décors et de diorama...
» la maison des mésanges(acrylique sur bois)
» Maison abandonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshi no Shinigami: Le RPG Bleach :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: