Hoshi no Shinigami: Le RPG Bleach

Aizen vaincu se retire dans les profondeur du Hueco mundo, il décide de recréer l'Espada en ressucitant les anciens mais une distorsion spirituel arrive sur terre, les shinigamis on encore du travail.
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ronde de nuit à Karakura

Aller en bas 
AuteurMessage
Akizuki Yuu
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 21/04/2008

puissance spirituel
Puissance:
750/2000  (750/2000)

MessageSujet: Ronde de nuit à Karakura   Jeu 24 Avr - 21:41

23h30

Comme a l'accoutumée, Yuu était sorti faire sa ronde nocturne. Une ronde qu'il avait l'habitude de faire tous les soirs, lorsque la plupart des flaneurs battaient en retraite contre le froid nocturne. Mais le terme " ronde " était un bien grand mot, il prennait plutôt l'air en se déplacant de toit en toit, tout en recherchant une quelconque perturbation dans le reiatsu environnant. Il n'avait pas à se soucier de l'heure qu'il était, sa vie se résumant en tout et pour tout à travailler pour se nourrir et à occire tout Hollow se pointant dans le périmètre, et accessoirement rafraichir les idées des Shinigamis prétentieux qui en avaient après sa prime.
Atterissant sur le toit d'un building d'une grande firme niponne, celui-ci décida de faire une petite pose, prenant le temps de réajuster sa cape et ses sandales. Il n'y avait rien à signaler ce soir, comme depuis un petit moment d'ailleurs. Il avait pourtant entendu dire qu'un ancien Shinigami qui était sous les ordres du Capitaine Hirako Shinji se nommant Aizen Sousuke - qui était passé entre-temps lui aussi capitaine - avait trahis la Soul Society, l'avait attaqué avec des Hollows qu'il avait modifié, des " Arrancars ", s'était fait battre et revenait une nouvelle fois à la charge. Il devrait donc y avoir un peu d'action, mais rien... Etrange...
En tout cas, il pourrait engloutir son bol de ramen industriels plus tôt et aller se coucher,une des seules choss plaisantes qu'il avait l'opportunité de faire. Se préparant à repartir, après avoir visualisé son point d'atterissage suivant qui était un tout nouveau et tout luxueux feu de signalisation - il n'allait pas rester si nouveau après son passage -, le déserteur fut troublé lorsqu'il allait bondir


* Qu'est ce que... ? *

Quelque chose venait de le géner, mais quoi ? Scrutant les alentours du regard, à l'affut de tout evenement suspect, Yuu fut une nouvelle fois troublé. Pas de doute possible, une source de reiatsu venait de faire son apparation. Mais qui cela pouvait il bien etre ? Ce n'était pas un Hollow, il l'aurait reconnu a coup sur... C'était quelque chose d'autre. Mais quoi, telle était la question qu'il se posait.
Après avoir réduit au maximum son flux de reiatsu - étant un ancien membre des forces spéciales, il était passé maître dans la manipulation de ses ondes de reiatsu - il chercha mentalement ou pouvait se situer la source de ce désagrément. Aussi près ? Comment avait il fait pour ne pas s'en apercevoir ? L'individu quel qu'il soit se trouvait a moins d'un kilomètre de lui, au pied d'une de ses grandes tours de verre qui faisait fureur chez les architectes. Décidement, les occidentaux avaient eu une mauvaise influence sur son peuple...
Repartant de toit en toit pour rallier ce fameux batiment, plus précotionneux de sa discrétion cette fois-ci, il arriva au sommet de cet édifice en moins de 5 minutes, en ayant pris bien soin d'arriver par le coté opposé ou se trouvait le trouble-fète. Il entreprit alors une descente peu conventionelle mais assurant sa furtivité: il s'avanca dans le vide et tomba en glissant sur les vitres, la main droite levé lui permettant, en s'accrochant plus ou moins fort aux espaces qui separent les vitres, de contrôler sa vitesse de chute. Arrivé a une dizaine de mètres du sol - et de sa cible - le jeune homme se stoppa. Dans l'ombre, observant l'avenue déserte ayant grande influence en journée, il apercue une forme a demi découverte. Une forme humaine. On ne voyait, par contre, que ses jambes et son abdomen, empéchant de déterminer a quelle caste il appartenait, ni même si l'on avait affaire à une femme ou à un homme...


* Qui est ce... ? Contentons nous d'observer pour le moment... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Ven 25 Avr - 16:46

Le mystérieux inconnu ici observé resta encore quelques longues secondes dans l'ombre, sans bouger. Le reiatsu qu'il dégageait était assez... instable, changeant. Il subissait de grandes variations, passant alternativement du presque néant à un niveau assez élevé. Finalement l'individu sortit de l'ombre, offrant un spectacle assez curieux : à première vue on aurait pu le prendre pour un adolescent humain tout à fait normal si... il ne tenait pas dans sa main droite une bonne moitié de l'énorme masque d'un Hollow. Le dit morceau masque apparemment arraché de force dégoulinait de sang, quelques bouts de chair pendouillant encore à certains endroits. Le trophée de cette chasse au Hollow commença à partir en fumée, petit à petit, jusqu'à ce qu'il ne reste plus une trace de lui.

*Je sais, Surime... je dois me calmer...*

L'enfant tenait de sa main gauche le manche d'un sabre des plus particulier, et facilement reconnaissable pour un Shinigami : un Zanpakuto. La lame de ce dernier reposait sur son épaule, alors que le long ruban de tissu traînait sur le sol sans pour autant ramasser une seule saleté ou poussière. Il réussit à se calmer, et son étrange reiatsu tomba a un niveau si bas qu'il en devenait presque inexistant... presque. Il avait conscience que faire l'erreur de laisser échapper une telle pression spirituelle pouvait alerter et alarmer les Shinigamis de ronde aux alentours, ainsi qu'attirer encore plus de Hollows.
Malheureusement pour cet adolescent, qui n'était autre que Shu, cette erreur était trop fréquente : la maîtrise du reiatsu est quelque chose d'horriblement difficile pour lui, ou plutôt... la maîtrise de son reiatsu. L'explication du pourquoi et du comment ne peut être révélée ici, car tout ceci touche directement au lourd secret de Surime et à son passé en tant que partenaire de Shu.

Quoi qu'il en soit, le Vizard sortit un chiffon de sa poche, et s'assit à même le sol, commençant à nettoyer avec une grande application la lame souillée de sang de son Zanpakuto. Il se fichait pas mal du fait que le sang de la bête recouvre sa propre main, mais trouvait désolant que sa partenaire de combat ait à subir le contact de cet immonde liquide. Une fois le travail terminé, il se releva et rengaina son sabre dans son fourreau.
Celui là était le troisième Hollow de la soirée, comme quoi les choses commençaient à bouger un peu plus que d'habitude, même s'il régnait malgré tout un calme assez étrange depuis bien longtemps. La nuit étant loin d'être terminée, il continuerait ainsi jusqu'au petit matin, où il prendrait du repos avant de reprendre son entraînement là où il l'avait laissé. Jours et nuits Shu s'affairait autant à la tâche, ce qui l'épuisait beaucoup ces derniers temps... mais que pouvait il y faire ? Il se devait d'avoir assez de puissance pour vaincre un Arrancar sans faire appel à son Shikai ou son masque de Vizard, sans quoi les conséquences pouvaient être terribles... autant pour lui que pour ceux qu'il voudrait protéger. Ainsi, comme on pourrait s'en douter, ces chasses aux Hollows ne sont plus pour lui qu'une perte de temps regrettable... mais s'il ne faisait rien, ces créatures s'en prendraient probablement a la multitude de petites âmes qui vagabondent dans les rues de cette ville, et il en avait pleine conscience, c'est pourquoi il ne pouvait décidément pas se résoudre à arrêter ses propres rondes.

Soudainement, il leva la tête vers le bâtiment, et fixa Yuu durant quelques secondes :


-"Et si tu me disais ce que tu me veux, au lieu de rester perché là haut ?"

Ni son regard ni sa voix ne laissaient transparaître la moindre émotion : tout laissait à supposer qu'il avait repéré l'inconnu depuis bien longtemps et qu'il attendait patiemment que ce dernier se montre enfin de lui même. Et pourtant... il avait levé la tête simplement pour tenter d'apercevoir la lune, comme il le faisait si souvent lorsqu'elle se montrait. Un énorme coup de chance, sans quoi il n'aurait pas le moins du monde senti de présence dans les environs, donc !
En attendant, il se demandait qui pouvait bien être cet individu qui l'observait... il n'avait pas du tout le reiatsu d'un Arrancar, c'était chose certaine. Un Shinigami qui en avait après lui, peut être ? Shu savait très bien que sa tête était mise à prix, et qu'il ne ferait pas de vieux os s'il se laissait attraper. Il avait donc des raisons d'être, malgré les apparences, tout à fait inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akizuki Yuu
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 21/04/2008

puissance spirituel
Puissance:
750/2000  (750/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Lun 28 Avr - 1:05

Perché du haut de son point d'observation, Yuu assista à une scène pour le moins... étrange, voir irréelle. L'individu caché dans la pénombre sorti de celle-ci, permettant au déserteur de voir qui il était, à son insu. Et la révélation n'en était pas des moindres: c'était un jeune adolescent, enfin d'apparence, ayant tout au plus seize ans. Les jeunes trainaient de plus en plus tard le soir... Quelle société... Ce jeune homme au reiatsu fort et instable tenait quelque chose en sa main qui attira l'attention de Yuu. Il tenait au creux de celle-ci une partie d'un masque dégoulinant d'un liquide étrange...

* Un masque... de Hollow ? *


En effet, l'hideuse forme qu'il revêtait n'offrait que cette conclusion. Le liquide dont il était imbibé fut rapidement identifié. Du sang. Mais pas du sang humain, ou d'un quelconque être vivant. Non, ce sang noir était celui d'un Hollow, surement celui du feu-propriétaire du masque. Mais qu'est ce qu'un adolescent de cet âge pouvait bien faire avec une relique aussi morbide dans les mains... ?
Quoi qu'il en soit, le masque se désagrégeait peu a peu, chose habituelle quand un Hollow venait de passer l'arme a gauche... Mais le sang, lui, allait mettre plus de temps à disparaitre, c'est certain. Cet immonde substance tachait tout ce qu'elle touchait, et cela pouvait rester des heures voir des jours... Que de mauvais souvenirs, a devoir astiquer le kimono sans relâche pour retirer cette saleté... Mais passons. Le jeune homme portait aussi un artefact qui était... disons peu commun. Il portait un katana étrange, dont la lame reposait pour l'instant sur son épaule alors que l'étoffe qui était reliée a sa base trainait au sol. Un katana qui émettait a lui seul une infime source de reiatsu... Un Zanpakuto.


* Ce garçon serait un Shinigami ? *

Cela expliquerait bien des choses, comme sa présence ici et le carnage qu'il avait du accomplir, pour se retrouver avec l'immondice qu'il avait dans les mains un peu plus tôt. Mais depuis quand les Shinigamis en factions ne portaient pas leur kimono qui faisait leur fierté ? Et surtout, ou étaient ses compagnons - un Shinigami en ronde, pleutre a souhait, ne se déplace pas sans deux ou trois camarades - ? D'autant de questions ou venait s'ajouter cet air morose et las qu'il affichait, laissant entrevoir un échantillon des épreuves qu'il avait du traverser.
Toujours sous l'œil de Yuu, bien qu'il n'en était pas conscient, le mystérieux adolescent saisit son Zanpakuto et entrepris de le nettoyer du sang qui le souillait a l'aide d'un chiffon, alors que sa propre main en était trempée. Son acharnement à la tache - qui était surprenant, il fallait le dire - témoignait l'égard qu'il avait envers son Zanpakuto, chose qui était rare. Une idée lui traversa l'esprit l'espace d'une seconde: serait il possible qu'il soit lui aussi un déserteur ? C'était une possibilité a conserver en tête, mais son aspect frêle et gentil jouait contre lui...
Quand bien même, le temps de cette réflection permit à " l'épié " de finir sa tâche méticuleuse et, après un moment de vague, de lever la tête vers les cieux, et, par conséquent, vers la zone ou se situait notre déserteur. Etait-il repéré ? Pas sur, avec cette obscurité...
Soutenant son regard pendant quelques secondes, il entendit le jeune homme prononcer quelques mots, d'un ton las et monocorde


- Et si tu me disais ce que tu me veux, au lieu de rester perché là haut ?

Ce ton laissait entendre qu'il l'avait déjà remarquer depuis bien longtemps. Mais était-ce réellement le cas ? Si oui, il devenait quelqu'un de potentiellement dangereux, a garder a l'œil. Quelqu'un brisant aussi facilement la couverture d'une personne étant un minimum expérimentée en disait long sur ses capacités. Sinon, il bluffait, mais cela n'enlevait rien a son mérite. Pour pouvoir s'adapter a une situation de ce genre, en gérant le stress aussi rapidement lors d'une situation pouvant mettre sa vie en danger, il fallait faire preuve de bonne aptitudes. Mais peut-être était-ce du a cet air morose qu'il avait entraperçu plus tôt qui le faisait agir de la sorte ? Quoi qu'il en soit, faisant preuve d'un sang-froid similaire, Yuu abandonna son point d'observation pour atterrir sur le bord du réverbère à tête couverte le plus proche du Shinigami en silence, laissant entendre comme un bruissement, étant du au frottements du kimono lors du déplacement.
Il se tenait la, debout, faisant face au garçon, éclairé par la lumière étouffée du réverbère, laissant voir son visage durci a travers la pénombre, perçant de son regard bleuté ceux qui le croisaient. Un bien effrayant visage, en soi. Il le dévisagea pendant une vingtaine de seconde comme cela. Mais après n'avoir vu aucun signe apparent d'animosité, il se relâcha un peu et sauta en avant, pour rejoindre le jeune homme.


- Je pense que je devrai m'excuser pour t'avoir observé... Je m'appelle Yuu, je pense que mon nom de famille n'est pas nécessaire. Pourrai-je savoir ce que fait tu ici, jeune homme ? C'est un secteur assez dangereux...

Ayant un visage beaucoup plus détendu, mais étant toujours sur ses gardes, Yuu faisait face à l'inconnu, ayant sa main gauche posée sur le fourreau de son Zanpakuto, se préparant ainsi a affornter toute éventualités.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Lun 28 Avr - 20:43

Shu n'avait pas bougé d'un millimètre, se contentant d'observer et de fixer cet inconnu droit dans les yeux sans sourciller une seule seconde. Le visage du jeune Vizard n'avait cependant rien de dur, ou d'agressif... il n'exprimait aucune émotion particulière, donnant un air des plus blasés a l'adolescent. Shu se contenta de ranger Surime dans son fourreau et mit sa main gauche dans sa poche, laissant son autre bras pendre le long de son corps histoire d'éviter d'être bêtement recouvert de sang de Hollow.
Après quoi il laissa l'inconnu s'exprimer sans tenter de l'interrompre une seule seconde. Cet homme là s'excusait, et ne semblait pas avoir compris ce que Shu faisait ici alors même qu'il l'avait espionné durant on ne sait combien de temps... est ce qu'il le faisait exprès, ou était il réellement intrigué ? C'était difficile à dire comme ça, mais même s'il avait l'air moins tendu et moins dangereux, il ne fallait cependant pas se laisser aller et faire confiance au premier individu venu, comme il l'avait déjà fait auparavant.


-"Shu."

Ce fut la seule chose qui sortit de la bouche du jeune homme : son prénom. A vrai dire, même si cela ne se voyait absolument pas, il hésitait et se demandait réellement s'il devait adresser la parole à cet homme habillé d'un kimono, ou s'il devait simplement passer son chemin sans plus rien dire. L'autre avait au moins été poli, et semblait un minimum sincère... pourquoi ne pas tenter d'échanger quelques mots avec lui, histoire d'en connaître un peu plus sur ses réelles motivations ? Le peu de Reiatsu qui était lisible semblait indiquer qu'il pourrait bien avoir un rapport quelconque avec ces maudits Shinigamis, sans parler du sabre qu'il portait sur lui, et qui pouvait très bien ne pas être une arme ordinaire. Sans se départir une seule seconde de son calme apparent, Shu finit par reprendre la parole :

-"C'est bien parce que ce secteur est dangereux que j'y suis. Quant à ce que je fais ici... Shu soupira un bon coup, avant de lever à nouveau la tête vers la lune, qui lui procurait une étrange sensation de bien être et de réconfort. Ce devait bien être la seule chose en ce moment, mis à part Surime, qui arrivait à lui faire ressentir ce genre de choses.
-"... je protège la ville et ses habitants des Hollows."

Il aurait simplement voulu rajouter quelque chose comme "si je le fais pas, qui le fera ?", mais ça aurait peut être été un peu trop moqueur, voire même vexant s'il avait réellement un lien avec les Shinigamis. Malgré tout, ce n'était pas mentir que de dire que les Shinigamis en général galéraient parfois contre de simples Hollows, pourtant tellement faibles. Shu devait malgré tout avouer que cet homme là avait l'air bien plus fort que les idiots qu'il rencontrait d'habitude : il était capable de réguler un Reiatsu de manière a le camoufler presque totalement, était capable de filer et observer quelqu'un sans problèmes apparents, et semblait on ne peut plus calme malgré ses interrogations. Au final, il semblait assez impressionnant et devait posséder une puissance supérieure à ce qui se trouvait dans cette ville en général. Il était temps de savoir à quoi s'en tenir, sans tourner plus longtemps autour du pot. C'est ainsi qu'après quelques courtes secondes de silence le plus total, le jeune Vizard plongea son regard bleuté dans les yeux de son interlocuteur avec insistance.

-"Ce qui est vraiment important, je pense, c'est de savoir ce que tu es, et ce que tu fais ici. Tu m'as l'air plutôt fort, je pense pas que tu sois ici simplement pour débarrasser la ville de bêtes Hollows... "
L'adolescent d'apparence retira sa main de sa poche, et la posa sur la garde de son Zanpakuto.
-"Les Shinigamis sont déjà trop souvent de fâcheux contretemps... j'aimerais savoir tout de suite à quoi m'en tenir avec toi."

C'était dit ! Il fallait à présent voir quel serait le type de réaction de ce Yuu... neutre ou ennemi, telle était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akizuki Yuu
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 21/04/2008

puissance spirituel
Puissance:
750/2000  (750/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Mar 29 Avr - 0:36

Face a face avec le garçon, qui n'avait pas bougé depuis qu'il s'était montré quelques minutes auparavant, Yuu venait de terminer sa phrase. Son interlocuteur le regardait fixement, mais son regard était vide, ou plutôt il reflétait une lassitude exacerbée, qui s'accroissait au fil du temps. Etait-il si ennuyeux que ça ? Le garçon n'esquissa aucun mouvement par la suite, si ce n'est qu'il rangea précautionneusement son Zanpakuto - si s'en était bien un - dans son fourreau avant de mettre sa main propre dans sa poche, tandis qu'il laissait sa main souillé pendre, pour éviter que le sang ne se répande davantage.
Il s'écoula quelques secondes avant qu'il ne se décide a parler. Et ce fut bref. Il énonça son prénom sans aucune autre forme de procès. On pouvait dire qu'il ne s'embarrassait pas de mots inutiles, c'était le cas de le dire. Mais a quoi était-ce du ? Anxiété ? Méfiance ? Quoi qu'il en soit, il cachait très bien ses émotions, ne montrant rien a par cette fameuse lassitude. Son nom était donc Shu. Un nom peu commun, mais qui ressemblais un peu a celui de notre déserteur, bien qu'il ai une légère connotation chinoise.
Un nouveau moment de silence se profila, tandis que Yuu examinait légèrement le dénommé Shu, a la recherche d'un éventuel surplus de renseignement alors que le tintement de la clochette de Getsuruito jugulait le temps qui passait, émettant un son quelques peu aigu qui se perdait dans les ténèbres de cette nuit toutes les trois secondes environ, rappelant que le jeune homme qui lui faisait face émettait du reiatsu, et que Yuu devait s'armer de méfiance. Shu repris alors la parole, répondant à la question qu'avait posé le déserteur précédemment


- C'est bien parce que ce secteur est dangereux que j'y suis. Quant à ce que je fais ici...

Le contenu de cette réponse était attendu, mais c'était la forme de celle ci qui intéressait Yuu. Elle allait donner de nouveau quelques informations utiles sur le "profil" de ce jeune Shu, comme par exemple a quelle caste il appartenait. Il n'y avait aucune mention de la Soul Society, ni du Gotei 13, ce qui éliminait définitivement l'infime possibilité qu'il appartienne aux troupes régulières postées sur Terre. Celles ci se seraient empressées de clamer haut et fort qu'il appartenaient a la Soul Society, " l'élite ", d'après eux. De toute façon, son reiatsu dépassait largement la moyenne de ces médiocres bouffons se baladant de part et d'autre du monde des vivants en s'autoproclamant " forts " alors qu'ils se doivent d'être en groupe lorsqu'ils affrontent un ennemi pour survivre... Par contre, cette façon de mettre en incidence le danger pouvait faire penser qu'il était un peu " tête brulée ". Mais ce n'était pas surement le cas.
Il termina ensuite sa phrase qu'il avait laissé en suspend


- ... je protège la ville et ses habitants des Hollows.

Il ne combattait donc que par égard envers les autres, c'était un bon point. Certains ne se battent que pour devenir plus fort, certains pour se conforter dans leur sentiment de supériorité, d'autres encore pour le simple plaisir d'ôter la vie. Yuu pourrai surement s'entendre avec lui, si les conditions le permettent. Car même des gens ayant les mêmes points de vue pouvaient s'entretuer si les circonstances les y forçaient. Telle était la dure réalité de la vie... Mais passons.
Shu repris la parole une nouvelle fois, tout en bravant le regard bleu profond du combattant par son propre regard bleu clair - décidément, il devenait de plus en plus loquace, c'était bien de voir qu'il s'était décidé a répondre aux questions que le déserteur lui avait posé


- Ce qui est vraiment important, je pense, c'est de savoir ce que tu es, et ce que tu fais ici. Tu m'as l'air plutôt fort, je pense pas que tu sois ici simplement pour débarrasser la ville de bêtes Hollows...

Simple flatterie ou déduction personnelle ? Yuu ne sut le déterminer, et il se contenta de conserver le silence, impassible, tandis que le garçon continua, en posant sa main propre sur la garde de son arme. Signe d'animosité ? Il n'allait pas tarder de le savoir, alors qu'il resserra sa main sur son propre Zanpakuto a son tour.

- Les Shinigamis sont déjà trop souvent de fâcheux contretemps... j'aimerais savoir tout de suite à quoi m'en tenir avec toi.

Il devenait direct. Il devait en avoir assez de ce petit jeu consistant a percer a jour l'autre. Yuu ne répliqua pas violemment, loin de la. Il se contenta de pivoter sur sa droite et de lever la tête, fixant les étoiles d'un œil morne.

- Je ne suis qu'un pauvre rônin en peine, errant ci et la...

Il reflétait droiture et fierté rien que dans sa posture alors que la lune éclairait son regard toujours visible aux yeux de son interlocuteur

- Ces " bêtes Hollows " sont une plaie qui mérite éradication. Il est de mon devoir de les éliminer, et cela durant l'éternité qui me sert de vie...

Il refit face a Shu, esquissant cette fois ci un léger sourire.


- Mais tu as raison en ce qui concernent les Shinigamis. Ils ne sont pas tous mauvais, mais ceux que l'on trouve dans la région sont d'une faiblesse exacerbante ... Et peu humbles avec ça...

Il pivota de nouveau sur sa droite, observant cette fois ci la lune qui le fixait de sa lueur blafarde

- Si l'envie t'en prend de vérifier si je suis de la même trempe que ces pleutres, libre a toi. Mais ne viens pas te plaindre ensuite...

Sur ces derniers mots, Yuu redirigea son regard légèrement durci, non en signe d'animosité, mais plutôt comme un avertissement amical. Quelle serait la réaction de ce jeune Shu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Mar 29 Avr - 19:32

-"Un pauvre rônin en peine..."

Une seule chose chez Shu avait changé lorsqu'il répéta cette phrase : l'intonation de sa voix qui était devenue un peu plus douce, un peu plus triste. Le jeune Vizard se voyait encore après sa fuite hors de la Soul Society : un simple être triste et solitaire, couvert de honte et de déshonneur, dévoré de l'intérieur par un antique démon et errant dans les rues de Karakura sans jamais penser au lendemain, certain de n'avoir plus aucun avenir. Au final, il pouvait presque s'identifier lui aussi à cette image du rônin en peine, et c'était ce qui venait de le perturber à ce point. Cet homme qui se dénommait Yuu dégageait un petit quelque chose de droit, fier et grand faisant presque penser aux samouraïs des temps passés... exactement les qualités qu'il admirait tant chez les héros de films et de livres qui ont bercé son enfance humaine. Cet énorme mélange de souvenirs avait un peu diminué l'air "j'en foutiste" de l'adolescent et accentué son côté triste. Non seulement ce qu'il s'était passé à la Soul Society le rendaient triste et furieux, mais en plus de ça il se révélait être l'un des rares Shinigamis ayant gardé des souvenirs bien précis et nets de sa vie antérieure. Se les remémorer n'était jamais évident, et souvent très douloureux. Enfin... tout était un peu différent, à l'heure actuelle.
Ces petites secondes de nostalgie passées, le regard de Shu revint à la normale, comme si l'émotion si éphémère qui l'avait traversé n'avait jamais existé. Pourquoi se souvenir du passé, alors qu'il devait se concentrer sur le présent ? Ça avait été stupide, totalement stupide. Bon ! Ce Yuu semblait également en vouloir aux Hollows, et les traquait également sans pitié, mais quelle en était la véritable raison ? Ce qu'il dégageait laissait penser qu'il pouvait peut être simplement protéger la ville et ses habitants, ce qui était loin d'être impossible, mais comment savoir si c'était bien là la vérité ? "Il est de mon devoir de les éliminer, et cela durant l'éternité qui me sert de vie."... Un tel acharnement pouvait également représenter une vengeance, ou quelque chose du même style. Quoi qu'il en soit, il ne semblait absolument pas vouloir le mal que quelque chose d'autre qu'un Hollow, il n'y avait donc rien à redire pour le moment. C'était toujours une aide de gagnée, même si Shu n'avouerait probablement jamais apprécier en recevoir.


-"Ces Shinigamis sont d'une faiblesse étonnante... à croire que seuls leurs lieutenants et capitaines valent quelque chose. Pathétique..."
Shu soupira un bon coup, avant de lâcher le manche de son arme et de remettre calmement sa main dans sa poche.
-"Je me demande ce qu'ils feront lorsqu'ils rencontreront ces étranges nouveaux Hollows, mis à part se faire massacrer. Toi qui semble chasser ces immondes choses, peut être l'a tu déjà remarqué mais certains Hollows sont bien plus puissants que les autres, tout en semblant tellement plus... humains. Même moi, j'ai été vaincu... Tu devrais faire attention."

Encore une fois, la voix et l'expression de Shu n'avaient trahis aucun sentiment particulier, que ce soit lorsqu'il parla des Arrancars ou de sa défaite. Il ne savait même pas lui même pourquoi il mettait ce Yuu en garde contre eux... peut être parce que pour une fois, il avait rencontré quelqu'un qui pourrait avoir le même but que lui, qui pouvait peut être ressentir les mêmes choses que lui ? Allez savoir.
Quoi qu'il en soit, il fallait bien l'informer de l'arrivée de ces Arrancars sur Terre, ces Hollows tellement puissants que Surime n'avait presque rien pu faire contre l'une d'entre eux. Cette Mei était tellement intelligente pour une Hollow, tellement puissante et rapide, tellement sûre d'elle... cette défaite avait été la première de Shu depuis bien longtemps, et l'avait assez marqué. Sans une sorte de pitié... non, impossible, les Hollows n'éprouvent pas de pitié, ce n'était forcément qu'un jeu ! Sans ce petit jeu, donc, il serait peut être même mort à l'heure qu'il est. Il en aurait peut être été différemment s'il avait utilisé toute sa puissance cachée, mais ça aurait été bien trop dangereux pour les habitants aux alentours. Et cette petite visite dans cet endroit étrange peuplé de Reiatsu de puissants Hollows avait été terrifiante.

La dernière phrase de ce "rônin" avait éveillé en Shu une certaine curiosité. Pour lui, ça ressemblait plus à un petit défit qu'autre chose, agrémenté d'une petite provocation sur la fin. Peut être ce Yuu voulait il simplement jauger sa force ? Quoi qu'il en soit, ne se départissant toujours pas de son calme, Shu était quelqu'un qui détestait qu'on le sous estime. Il haussa les épaules, et ajouta simplement :

-"Ta force ne m'intéresse pas plus que ça..."
Il porta toutefois la main à sa garde et, pour la première fois depuis près de deux jours, il sourit. Un sourire qui n'avait peut être rien de sympathique, peut être un peu moqueur sur les bords, un sourire affichant clairement une certaine satisfaction refoulée... mais dans tous les cas, un sourire sincère.
-"Si tu veux te mesurer à moi et juger la mienne, va directement au but, je ne te le refuserais pas. Quoi qu'il en soit, je ne pense vraiment pas que je risque de me plaindre..."

A son tour, Shu s'était laissé lancer dans une petite pique dans le but de provoquer, même si son aspect de petit blondinet gringalet pouvait rendre cette dernière amusante. Même s'il ne voulait pas spécialement se battre contre ce Yuu, il ne pouvait laisser un défis sans y répondre. Peut être cela servirait il d'entraînement et de distraction entre deux Hollows... il laisserait cette décision finale à son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akizuki Yuu
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 21/04/2008

puissance spirituel
Puissance:
750/2000  (750/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Sam 10 Mai - 13:58

Alors que Yuu terminait sa phrase retraçant sa nature profonde et son rôle, il entraperçu un léger changement dans la voix du jeune homme qui lui faisait face : Shu en répéta lui même une partie, comme l’écho d’un triste passé résonnant en réponse a un semblable… Sa voix s’était faite un peu plus douce, un peu plus nostalgique. Il devait avoir une triste vie, c’était certain. Cela faisait au moins un point commun entre les deux protagonistes… Puis, aussi rapidement que ces changements s’étaient fait sentir, son visage revint a la normal, d’un flegme sans bornes.

-"Ces Shinigamis sont d'une faiblesse étonnante... à croire que seuls leurs lieutenants et capitaines valent quelque chose. Pathétique..."

Changement de sujet. Celui ci devait certainement le mettre mal a l’aise, pour opérer un changement aussi soudain que visible. Quoi qu’il en soit, la remarque de ce Shu était pertinente : les Shinigamis postés dans les environs était d’une écœurante faiblesse, et faisaient preuve d’une arrogance grossière, preuve de leur manque cruel de talent. Mais il avait tord sur un point essentiel : les lieutenants et les capitaines n’étaient pas les seuls muni d’un talent remarquable, certains Shinigami de grade modeste en était pourvu, comme la dernière venue de la maison Kuchiki. Bien que la connaissant que de rumeur, Yuu savait bien qu’elle n’était pas n’importe qui. Et elle n’était pas la seule, le Seireitei était pourvu d’une multitude de perles très prometteuses, aussi honorables que dangereuses. C’était un point a ne pas négliger, car ils auraient tôt fait de nous soutirer la vie dans un moment de relâchement.
Shu relâcha sa garde pour un moment. Commençait il a lui faire confiance ? Ou était ce une feinte pour l’amener a se relâcher lui même ? Quoi qu’il en soit, il remit sa main dans sa poche et repris la parole

-"Je me demande ce qu'ils feront lorsqu'ils rencontreront ces étranges nouveaux Hollows, mis à part se faire massacrer. Toi qui semble chasser ces immondes choses, peut être l'a tu déjà remarqué mais certains Hollows sont bien plus puissants que les autres, tout en semblant tellement plus... humains. Même moi, j'ai été vaincu... Tu devrais faire attention."


- De nouveaux Hollows ?

Lors d’un instant, Yuu restait dubitatif. De quoi voulait il parler ? Mais la réponse lui vint en tête presque aussitôt. Il devait sûrement parler des Arrancars, ces êtres tout droit sorti des expérimentations d’Aizen avec l’artefact volé lors de l’exécution ratée de Kuchiki Rukia. Ces êtres, qui avait arraché leur masque de Hollow, étaient muni des pouvoirs des Shinigamis, symbolisés par leur Zanpakuto. Ils étaient d’un niveau bien supérieur au Hollows communs, surtout l’Espanda, le corps d’élite. Cela étaient meme supérieurs a certains capitaines, et Yamamoto avait du se déplacé en personne pour leur faire face…

-Tu parle sûrement des Arrancars… C’est vrai qu’ils sont forts, mais je les croyait presque tous décimés après l’incident de Karakura et la chute d’Aizen… Je me suis déjà frottés avec certains d’entre eux, et ils sont d’un niveau problématique, c’est vrai… Quoi qu’il en soit, ils ont retrouvé leur conscience humaine, ce qui explique sûrement pourquoi tu es la aujourd’hui. En tout cas, tu peux les traiter différemment des Hollows, ils sont différents de cette vermine en quête de sang…

Une question lui vint en tête : pourquoi lui parlait il de cela ? Et pourquoi, lui, avait répondu et donné des informations comme cela ? En tout cas, il semblait bien qu’il ne s’agissait pas d’un quelconque piège, la discussion entre ces deux étranges personnage était donc possible.
Croyant que Shu avait implicitement demandé a en savoir plus sur la force du déserteur, celui ci l’avait tout bonnement envoyé paître, le mettant en garde que, s’il venait a dégainer pour le tester, il n’en repartirait pas indemne. C’est alors que ce jeune homme haussa les épaules, lui annonçant que sa force ne l’intéressait pas. Mais ses gestes contredisaient ses paroles, et en disaient long sur ses intentions : il posa sa main sur sa garde et esquissa un sourire. Un bien étrange sourire, mais qui étincelait de sincerité.


-"Si tu veux te mesurer à moi et juger la mienne, va directement au but, je ne te le refuserais pas. Quoi qu'il en soit, je ne pense vraiment pas que je risque de me plaindre..."

Franchement, ce petit blondinet était des plus interessants. Il n’avait pas froid aux yeux, et cela plaisait a Yuu. Jaugeant son état physique et la présence ennemie aux alentours, il esquissa un sourire tout en faisant face a son interlocuteur.


-Bien … Tu es sur de toi alors… Bien… Tu es quelqu’un de spécial, a ce que je vois… La soirée étant calme, que dirait tu de nous amuser un peu ? Cela fait longtemps que je n’ai pas eu d’adversaire digne de ce nom… Qui plus ait, cela attirera la vermine et l’incitera a nous rejoindre… Un combat au premier sang te dis ?

Etonné lui même de sa proposition, il se mit inconsciemment en garde, sa main se posant sur la garde de Getsuruitou. Ceci allait marquer une rupture avec son quotidien monotone, et ce n’était pas une mauvaise chose. Mais est ce que ce garçon allait accepter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Sam 10 Mai - 17:31

Arrancars ? Ce nom resterais bien gravé dans l'esprit de Shu, qui avait enfin un mot à mettre sur ce nouveau genre de Hollows. C'était déjà un peu moins frustrant que de devoir se contenter de l'image qu'il en avait. Le reste de l'explication était assez troublant : s'ils retrouvaient leur conscience humaine, pourquoi ne pas simplement agir comme des gens sensés et retourner à une vie plutôt normale, au lieu de simplement attendre les ordre venu d'un mystérieux supérieur ? Au lieu de continuer a pouvoir tuer de sang froid ? Il n'y avait probablement rien à comprendre, ils étaient comme ça et puis c'est tout. Quant à les traiter différemment des Hollows, c'était déjà fait en quelque sorte.
Quoi qu'il en soit, cet homme avez assez d'expériences pour en savoir autant sur ces Hollows apparemment pas si nouveaux que cela. Il était de fait quelqu'un de très intriguant bien que Shu n'ait aucune intention d'essayer d'en savoir plus sur lui : seule la notion de danger ou pas importait réellement, et cet individu-ci n'avait rien de dangereux pour les habitants de Karakura. Après tout, s'intéresser de près à quelqu'un qui nous laisse une bonne impression, ça peut parfois mener à une relation amicale avec cette personne... totalement hors de question de refaire dans le social, douloureux ou pas Shu n'en avait rien à faire, il voulait rester seul et ne pas revivre les mêmes épreuves qu'autrefois.

Vint alors la proposition de ce Yuu. Une sorte de petit duel amical ? Intéressant, d'autant plus que cela permettrait à Shu de s'entraîner un peu. Si en plus de ça le combat attirait les Hollows terrés dans les environs, c'était une opportunité à saisir ! non, décidément, rien ne s'opposait à ce que ces deux là s'affrontent. Toujours aussi impassible, Shu pointa Surime droit vers Yuu et dit d'un ton toujours aussi calme :


-"Comment pourrais-je arriver à quelque chose si je n'ai même pas confiance en moi ?"

Pour dire vrai, Shu était simplement très fier, voire orgueilleux. Son passé en tant que jeune humain vivant lui avait imposé ce caractère, et le fait d'être une de ces exceptions capable de se souvenir de son passé n'arrangeait pas les choses. Malgré tout, il y avait une part de vérité dans ces paroles, l'adolescent estimant que si son moral baissait encore et qu'il n'avait plus du tout confiance en ses capacités, il aurait même du mal à vaincre un simple Hollow de bas niveau. Il avait déjà perdu toute confiance en lui vis à vis de son masque de Vizard, et était à l'heure actuelle terrifié à la simple idée de l'utiliser... non, il devait rester tel qu'il était, c'était sa seule échappatoire possible a une telle déchéance.

-"Quant à ta proposition, je l'accepte. Un peu de distraction ne me fera pas de mal, je suppose."

Le jeune Vizard abaissa son sabre et le laissa pendre le long de son corps, attendant tout simplement le premier assaut de son ennemi. Il n'avait aucune pose d'attaque ni de défense, se tenait juste droit dans une posture totalement décontractée. Il avait malgré tout ressorti sa main de sa poche, s'attendant bien à ce que cette petite bagarre soit plus intense que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akizuki Yuu
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 21/04/2008

puissance spirituel
Puissance:
750/2000  (750/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Lun 12 Mai - 20:36

La proposition était maintenant faite. Tandis qu’il laissait le loisir au jeune Shu de réfléchir pleinement a sa proposition, son regard se posa sur sa main armée. Elle était blanche, recouverte légèrement par la manche de son kimono sombre. Cette douce teinte ne laisser transparaître la nature de son propriétaire que par les cals qui jonchaient de part et d’autre de ses paumes. Combien de temps s’était écoulé depuis qu’il avait pris les armes ? Trop pour être remémoré entièrement. Ses raisons de combattre s’étaient succédées, les unes mourant alors que d’autres naissaient a leur tour, mais sa volonté ne s’était pas essoufflée. Au contraire, elle s’était intensifiée au fil du temps, devenant une composante essentielle de la vie du jeune homme, au détriment de son cœur qui dépérissait lentement. Son dernier contact « humain » remontait déjà a tellement de temps…
Comme pour le sortir de ses réflexions profondes, Shu répondit a sa proposition, sans pour autant lui donner une réponse claire, tandis qu’il pointait son sabre vers Yuu, le quel durcit l’espace d’un instant le regard


-"Comment pourrais-je arriver à quelque chose si je n'ai même pas confiance en moi ?"


Ses paroles fut énoncée d’une voix toujours aussi calme, laissant comprendre que cela allait de soi pour le garçon qui venait de les prononcer. Ce Shu était définitivement étrange. Etrange… mais intéressant. En réponse, le déserteur retira lentement sa lame sous fourreau de sa ceinture en la saisissant par le milieu du fourreau., tandis qui le plaçait a mi-hauteur, en position horizontale

- La confiance n’est pas innée. Elle s’acquiert avec le temps et l’expérience. Le bon combattant est celui qui s’en rapproche le plus, sans pour autant la saisir… Enfin, c’est ce qu’enseigne le Bushido, la voie que je m’efforce a suivre.


Le Bushido… Cette voie ancestrale qui s’est essoufflée dans ce monde moderne, gouverné par l’individualisme. Mais certains comme lui, dans le monde des esprits, permettait de faire transcender cette voie du guerrier a travers les âges…
Inclinant maintenant son arme vers son pied gauche alors qu’il la saisissait maintenant au niveau de la poignée a l’aide de sa main droite, Yuu dégagea la base de la lame de l’emprise du fourreau d’un mouvement de pouce. Le fourreau glissa alors lentement le long de cette larme d’acier blanc qu’était Getsuruitou, jusqu'au moment ou il se détachait de celle ci. Sa main gauche l’accueillit alors, le replaçant a la ceinture, qui était depuis toujours et pour toujours sa demeure.
Au même moment, le jeune homme a la chevelure blonde repris la parole


-"Quant à ta proposition, je l'accepte. Un peu de distraction ne me fera pas de mal, je suppose."


C’était donc réglé. Ce qui ne laissait que peu de doute venait de s’officialiser à l’instant. Yuu laissa apparaître un petit sourire aux commissures de ses lèvres, alors qu’il avançait lentement sa jambe gauche, première étape a une posture combative

- Je suis ravi de l’entendre. La distraction n’a rien de mauvais de toute façon…

Sa main gauche se plaça alors au dessus de la main droite, sur la poignée, alors que Yuu ramenait dans un mouvement fluide Getsuruitou au niveau de sa tempe droite.

- Alors… Commençons nous ?

Sur ces mots, son regard auparavant plutôt conciliant s’étrécit et se durci, tandis que le bleu profond de ses yeux se para d’une lueur argentée et que son sourire s’évapora aussi vite qu’un songe fugace. Son esprit combatif venait de surgir en cette calme nuit.
Un moment de silence se fit ressentir, alors que les deux combattants s’affairaient à leur façon au premier assaut. Yuu s’élança, donnant le coup d’envoi de ce combat « amical ». Ses pas étaient rapides, furtifs et rapprochés, à la manière d’un assassin, et rejoignit son adversaire en peu de temps. Il amorça une taille diagonale visant la clavicule dès qu’il fut a distance, mais se rétracta en poussant sa jambe d’appui sur le coté gauche au dernier moment, laissant son opposant se prendre éventuellement a la feinte. Il atterri sur le coté droit de son adversaire et exécuta ce qui constituait le début de son assaut, a savoir un coup latéral a hauteur du plexus partant de la gauche. Celui ci fait, paré ou pas, le déserteur se servi du reste d’élan qu’il avait pour faire un sursaut en arrière, histoire de prévenir toute contre-attaque immédiate, et se relança en avant, exécutant cette fois ci une percée au niveau de la clavicule droite de son adversaire.
Bien que ce soit un combat amical, il ne se retenait pas. En était il de même pour Shu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Mar 13 Mai - 17:27

Même lorsque Yuu s'élança pour débuter ce duel, Shu ne sembla pas prendre la moindre position défensive. Totalement décontracté, il se contenta de suivre son ennemi des yeux sans bouger, espérant ne pas avoir affaire à un fervent utilisateur du Shunpo ou d'autres techniques déstabilisatrices du même acabit. Fort heureusement, cet homme se battait avec des techniques "simples" pour le moment, dénuées de tout kido. Mais pas simplistes pour autant : l'adolescent se laissa bêtement piéger par la première feinte, s'attendant à parer le premier coup mais certainement pas à ce que la véritable attaque vienne si rapidement de la gauche. Pivotant sur lui même, Shu réussit à parer l'attaque de son adversaire, sentant son bras reculer légèrement à cause de l'impact. Immédiatement il tenta un contre qui fut sans peine esquivé par un bond en arrière. Quelques instants à peine plus tard, Yuu revenait à la charge, et il fallu cette fois à Shu un rapide bond en arrière pour échapper au coup. En temps normal, ce genre de technique ne lui aurait pas fait peur, mais il ne fallait pas perdre la moindre goûte de sang sous peine de perdre ce duel.

*O.K., à mon tour cette fois, je vais pas le lâcher !*

Effectivement, l'heure de la riposte était arrivée : sans prendre la peine d'attendre une seconde de plus, le jeune homme se rua vers son adversaire sans autre technique que le bourrinage pur. De droite à gauche, et de gauche à droite, les coups de taille en diagonale pleuvaient, à tel point que le Vizard semblait plutôt manier un fouet qu'une épée. Ce genre de technique n'avait qu'un seul but, et c'était de faire reculer l'adversaire en essayant de l'acculer dans un coin. Shu essayait donc de forcer son adversaire à reculer en essayant de frapper assez vite et fort pour que ce dernier ait du mal à trouver un moment propice pour contre attaquer.
Evidement, ce genre de méthode était plus que probablement primaire et barbare pour les passionnés du maniement ancestral et artistique du sabre. Mais après tout, ce genre de frénésie s'était déjà révélée très utile contre les Shinigamis du coin et les Hollows perdus, alors pourquoi ne pas simplement commencer par là ? L'adolescent faisait malgré tout très attention, car il savait laisser de grandes opportunités à son ennemi en agissant de la sorte. Le véritable problème ici était qu'il ne pouvait pas encaisser le moindre coup, ni les arrêter avec sa main droite.

A vrai dire, Shu n'avait jamais éprouvé le besoin de se perfectionner dans le maniement de l'épée a l'académie, sa seule véritable technique se résumant à mettre son adversaire sous pression et l'acculer dans un coin jusqu'à ce que ce dernier ne se ramasse le sabre de bois sur la tête ou dans les côtes. A l'époque, aucun de ses camarades ne résistaient à ses assauts pour cause de nullité aggravée. Une fois devenu le compagnon de Surime, leur efficacité devint encore plus redoutable, chacun d'eux devenant partie intégrante de l'autre. Malheureusement le sujet avait déjà été évoqué : Hollows et Shinigamis de base ne sont rien comparé aux véritables puissances de ce monde, et ce Yuu en faisait partie : ce n'était certainement pas ce genre de pression chaotique et anarchique qui l'arrêterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akizuki Yuu
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 21/04/2008

puissance spirituel
Puissance:
750/2000  (750/2000)

MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   Jeu 15 Mai - 11:42

Yuu avait lancé doucement le combat. Enfin, doucement n'était pas vraiment le mot adapté, ses attaques étaient tout sauf douces, mais il n'avait pas encore fait entrer en jeu son reiatsu. Celui-ci ferait accourir les Hollows, avortant ce match lors de ses prémices. Chaque chose en son temps.
Le premier assaut n'était pas très concluant, mais avait surement mis Shu sous pression: pris dans la feinte, il avait bloqué in extrémis le second assaut, ainsi que le suivant.
Sa réaction ne se fit pas attendre: le jeune homme ne se laissa pas une seconde de répit et passa a son tour a l'offensive. Et quelle offensive ! Il s'élança sur le déserteur avec une violence stupéfiante, fendant l'air de son sabre tel un forcené. Les coups pleuvaient littéralement sur Yuu, loin de perdre son calme, qui prenait soin de parer les coups qui était réellement dangereux et de laisser passer ceux qu'il considérait sans danger. Mais, sous la pression de l'assaut, le jeune homme n'avait d'autre choix que de reculer. C'était d'abord un pas, puis deux, pis un troisième, et ainsi de suite. Au bout d'un moment, en quittant son adversaire du regard après avoir paré l'un des multiples coups qui lui était destiné, il regarda derrière lui. Trois mètre, c'est tout ce qu'il restait jusqu'au mur. Voulait il l'acculer contre celui ci ? C'était une hypothèse plausible, et Yuu avait l'intuition que c'était bel et bien ce que tentait de faire son adversaire. Naïf, c'est ce qu'il devait être s'il pensait pouvoir faire passer ce plan primaire inaperçu. Quoi qu'il en soit, il ne restait que deux alternative: être plus mobile et se glisser sur ses cotés pour effacer la pression, ou bien camper sur ses positions et attendre une ouverture.
Certain que son opposant essaierait de réitérer son plan s'il bougeait, Yuu décida d'attendre la faille. Il repoussa assez violemment Shu lors de sa dernière attaque, le faisant reculer de deux, voire trois bons pas, puis se mit en une position de garde plus rapprochée, tandis que son adversaire se relançait a l'assaut. Les parades étaient beaucoup plus franche maintenant qu'il ne reculait plus, empêchant ainsi l'attaquant de gagner du terrain. Mais le seul soucis était que les attaques gagnaient de plus en plus de vitesse et de force. C'est alors qu'une des attaques qu'il avait jugé inoffensive alla lui taillader la manche du kimono. Mauvais signe, son poignet n'était qu'a une " poignée " de centimètres. Il fallait réagir. Le coup suivant exécuté par Shu était une tranche diagonale partant en direction de la clavicule droite du rônin. C'était sa chance. Faisant un rapide pivot sur la gauche, Yuu para l'attaque en entrainant avec sa propre lame celle de son adversaire au sol, bloquant ainsi toute tentative de retrait ou de frappe. Presque en même temps, le déserteur frappa d'un coup de revers, appelé aussi Uriken, avec la main gauche dans le menton de l'autre combattant, suivi d'un coup de pied circulaire sur la face extérieure de sa rotule droite.
Reprenant sa lame a deux main, il relâcha l'assaut en reculant au moyen de petits sursauts arrière, éloignant ainsi la menace du mur, tout du moins pour l'instant. Prenant une grande inspiration pour effacer la fatigue légère de cette première rencontre, l'ancien Shinigami se remit en garde, se préparant a la prochaine offensive

* Passons a la vitesse supérieure ... *


Attendant deux bonnes secondes, il repartit a l'assaut, mais a peine avoir fait deux pas, il disparu du champ de vision. Que s'était il passé ? Tout ne se résumait qu'a un seul mot: Shunpo. La seconde suivante, notre ancien membre des forces spéciales se retrouvait non pas sur les coté ou derrière, comme il était coutumier de voir, mais a moins de 50 centimètres des pieds de son opposant, accroupi. Que pouvait il bien faire dans cette position ? C'est simple : a peine arrivé, il se propulsa vers lui, tentant de lui toucher la clavicule gauche du tranchant de la lame, puis, lorsqu'il passa au dessus de lui, il disparu une nouvelle fois. Il arriva cette fois sur le réverbère, six ou sept mètres plus loin, attendant la réaction de son compagnon de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ronde de nuit à Karakura   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ronde de nuit à Karakura
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Annales du Disque-Monde, tome 28 : Ronde de Nuit
» La ronde de nuit
» La rue s'étalait dans la nuit...
» The dead girl - La ronde de nuit
» Ronde de nuit (vingt-huitième livre des Annales) - Terry Pratchett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshi no Shinigami: Le RPG Bleach :: Archives :: Archives RP-
Sauter vers: