Hoshi no Shinigami: Le RPG Bleach

Aizen vaincu se retire dans les profondeur du Hueco mundo, il décide de recréer l'Espada en ressucitant les anciens mais une distorsion spirituel arrive sur terre, les shinigamis on encore du travail.
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tsurai Shu [ Validée ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Tsurai Shu [ Validée ]   Ven 7 Mar - 22:17

TADAM je poste enfin ma fiche <3 ! Bon, je vous préviens tout de suite, j'ai tenté de respecter un maximum l'univers du manga, mais j'ai du broder un peu sur les évènements qui restent pour moi un mystère (tout en essayant d'en parler le moins possible). Vous n'aurez qu'à me dire si ça vous convient ou non... si pas, ben je me flagellerais et vous aurez le droit de me faire marcher pieds nus dans les orties avant de me faire recommencer ma fiche x)
Bon bah... bonne lecture ? <3



Nom : Tsurai.
Prénom : Shu.
Age : Quinze ou seize ans, d’apparence seulement.
Sexe : Masculin.

Décrivez votre perso physiquement et moralement :

Taille/Poids : 1m65 / 51 kg
Groupe sanguin : A-

Description Morale :

Shu est un jeune homme solitaire à première vue mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’aime pas ça. Ho oui, il sait bien que nouer trop de relations avec les humains ne lui serait pas bénéfique du tout, et rester le plus discret possible lui éviterait d’être repéré par des Shinigamis en vadrouille. Malgré ça, il n’est pas encore égoïste au point de laisser des humains se faire tuer sous ses yeux et encore moins de voir leurs âmes dévorées par un Hollow, même s’il doit laisser ses pouvoirs se manifester devant quelqu’un d’autre. Enfin… il espère naturellement ne jamais en arriver à de telles extrémités.
Quoi qu’il en soit, cette solitude qu’il s’impose lui pèse de plus en plus sur le cœur, et à tendance à lui faire perdre toute volonté et à l’affaiblir.

Autrement, Shu est un garçon assez naïf et plutôt impulsif, même s’il est très loin d’être bête. A première vue, il peut sembler assez flemmard et surtout râleur, mais on se rend vite compte qu’il est toujours prêt à aider les gens dans la détresse lorsqu’il le peut, ne revenant qu’exceptionnellement sur une parole donnée.
Que vous dire de plus… ? Ha ! Son sens de l’orientation est… comment dire… bon, c’est bien simple, il n’en a pas du tout ! En plus de ça, il est parfois un peu pervers sur les bords et son humour est assez spécial lorsqu’on est pas habitué. Il adorait taquiner ses amis lorsqu’il en avait encore, surtout ceux qui boudaient très vite, mais savait toujours s’arrêter à temps et ne dépassait jamais les limites.

Un autre détail important est qu’il recommence à avoir peur de son Hollow, ainsi que de faire appel à ce dernier (voir la biographie pour plus de détails)

Description Physique :

Que dire, que dire… Shu est un jeune homme ayant l’apparence d’un adolescent d’environ quinze ou seize ans, aux cheveux blonds et aux yeux bleus clairs. Mais ce n’est pas vraiment la première chose que l’on remarque chez lui, non. Ce qui frappe avant tout, c’est sa taille : dans les environs d’un mètre soixante cinq, ce qui n’est vraiment pas très grand pour un garçon. N’étant pas spécialement musclé, de plus, on le prendrait volontiers pour le gringalet de service. Evidement, avec les humains, ce n’est pas facile tous les jours d’avoir un tel handicap physique, certains sont même humiliants, mais il faut bien vivre avec, n’est ce pas ?
Le pire là dedans, c’est que pour accentuer encore un peu plus son apparence plutôt frêle, Shu est loin d’avoir une voix des plus virile, bien au contraire ! Sa voix, oui… légère, faible lorsqu’il ne fait pas d’efforts, aiguë… bref, je ne vous ferais pas de dessin !

Niveau vestimentaire, Shu n’est pas spécialement difficile et se moque bien de la mode et de ses victimes. La plupart du temps, il se contente bien d’un pantalon bleu et d’un T-shirt, se moquant bien de ce que les autres peuvent penser de lui. Il lui arrive de porter des mitaines, mais c’est plus rare. Au final, vous l’aurez compris, ses tenues sont assez banales et passe partout, ce qui est mieux vu sa condition. Il possède encore son ancien kimono de Shinigami, mais est bien résolu à ne le garder que comme souvenir. Plus question de le porter, ça c’est une certitude ! Le seul élément le faisant passer pour réellement étrange aux yeux des gens est le fait qu’il ne se balade jamais sans son Zanpakuto.


Informations personnelles :

Date de naissance : Un 17 Mars.
Lieu de naissance : Dans la ville nommée Karakura.
Date du décès : Un 17 Mars, le jour même de ses dix sept ans.

Biographie :

~ Naissance et vie d’un nouvel humain.

C’est dans une ville nommée Karakura que ce jour là, Shu est né. A vrai dire ce fut une véritable surprise pour ses parents qui s’attendaient à avoir une petite fille, mais les problèmes matériel que cela a engendré n’ont pas réussit à atteindre leur joie d’enfin être parents. Les premières années de sa vie ne sont pas des plus passionnantes, loin de là, c’est pourquoi je vais sauter cette partie. Jusqu’à son entrée à l’école primaire, Shu était probablement un des enfants les plus heureux du monde, sentant bien qu’il était aimé malgré le fait qu’il ne croulait pas sous les jouets. Malheureusement, son entrée à l’école fut assez pénible pour lui, surtout à cause de sa taille et de son gabarit comparé a ceux des autres enfants de son âge. Oui, depuis tout petit Shu est un gringalet et personne ne se gênait pour se moquer de lui ou lui chercher des misères à la moindre occasion. Bien sûr que non, il ne se laissait pas faire, mais malgré sa détermination, il revenait souvent chez lui en larmes… il faut croire que c’est dans la nature humaine de s’en prendre aux plus faibles. A force d’essayer de se défendre par ses propres moyens plutôt que de compter sur le soutient d’adultes, il finit par devenir un sacré bagarreur même s’il ne faisait peur à personne.
Rien ne changea au collège, même si les choses furent un peu plus faciles pour lui. Devant toujours jouer des poings et se lancer dans des joutes verbales sans fin pour qu’on le laisse en paix, il impressionna quelques paumés du coin qui devinrent rapidement ses premiers vrais amis. Amis dont il dû se séparer lors de son passage au Lycée. Il cru que le schéma habituel de sa vie allait se répéter encore une fois, mais il n’en fut rien cette fois : a seize ans, beaucoup d’adolescents deviennent bien plus matures et les moqueries stupides sur le physique des autres ne sont plus les bienvenues. Il pu donc facilement s’intégrer à sa classe et se faire de nouveaux amis très rapidement, la seule tache sur le tableau étant ses notes qui empiraient de plus en plus, a cause de sa flemme croissante.
Sa vie devenait déjà bien meilleure, et il n’allait sûrement pas s’en plaindre !

~ La mort de l’humain.

Comme nous avons pu le constater, jusqu’ici, la vie de Shu était celle d’un adolescent tout à fait normal. Rien d’exceptionnel n’était venu troubler sa vie, mais ça ne devait pas durer. Le jour même de ses dix sept ans survint l’évènement majeur dans une vie, celui que personne n’envie : la mort. Si jeune, oui, c’est horrible, affreux… mais comment cela s’est il passé ?

Shu avait simplement rendez vous au cinéma avec quelque uns de ses amis, qu’il avait invités. Se promenant simplement dans les rues, il fut accosté par un groupe de jeunes hommes, probablement un peu plus âgés que lui et qui le suivait depuis quelques mètres maintenant.

-"Hey petit, t’as pas un peu de fric à nous filer ? On est à sec et on en a besoin."

Les compagnons de celui qui venait de parler ne se privèrent pas pour sourire, mais la fierté de Shu en prit un coup. D’accord il était petit et faisait plus jeune que son âge, mais il s’arrêta et leur demanda d’un ton sec :

-"C’est qui que t’appelle "petit" exactement ?"

C’est sur que le ton qu’il avait prit ne leur avait vraiment pas plu, et qu’ils trouvaient ce gamin bien effronté pour oser répliquer comme ça. A vrai dire, ils avaient raison sur une chose : Shu n’avait pas totalement réalisé que leur demande était plus un ordre qu’autre chose. Et même s’il avait réalisé que dans ce genre de situation, le mieux est de se taire et d’obéir, il ne l’aurait pas fait et aurait répliqué malgré tout.
La petite bande n’ayant pas aimé sa façon de parler, deux des cinq garçons empoignèrent Shu et le poussèrent rapidement et violemment dans une petite ruelle. Comprenant enfin ce qui lui arrivait, Shu ne prit pas même la peine de crier ou d’appeler à l’aide : il était bien trop fier pour ça et tenait à régler ça par lui-même.

-"J’crois que tu ferais bien de la fermer un peu, minus ! Et de nous donner ce qu’on veut surtout… un gosse comme toi ça doit bien être pété d’argent !"

Celui qui parlait et semblait être le chef de la bande abaissa son visage au niveau de celui de l’adolescent et continua :

-"Allez, donne le nous gentiment et il t’arriveras pas de bricoles"

La colère pouvait maintenant se lire facilement sur le visage et dans le regard de Shu qui était toujours maintenu en place par deux types bien costauds.

-"C’est mon argent que tu veux ? Bah viens le chercher toi-même !"

Et sans plus attendre une seconde, pourtant bien conscient du danger, Shu cracha au visage de cet abruti qui ne semblait pouvoir s’attaquer qu’aux faibles.
Les conséquences furent immédiates : il se prit un coup de poing bien vigoureux dans le visage, le faisant saigner du nez.

-"Ca, t’aurais vraiment pas dû, minus ! Hé les gars, j’crois qu’on va pouvoir s’amuser un peu histoire de lui montrer qui on est !"

Et pendant de nombreuses minutes, les cinq compères se relayèrent les uns après les autres pour passer Shu à tabac. Ce dernier se retenait de crier et de gémir un maximum, voulant se montrer fort dans n’importe quelle situation, et se mordait la lèvre inférieure jusqu’au sang pour ça.
Malheureusement sa constitution ne permit pas à Shu de tenir très longtemps, et sa dernière erreur fut peut être de lâcher deux ou trois dernières insultes en s’écroulant, alors qu’ils avaient enfin décidé d’arrêter de frapper dessus. Ils ne se privèrent pas pour se placer en cercle autour de lui et le frapper à coups de pied alors qu’il était au sol. Il fermait les yeux et se protégeait comme il le pouvait, maudissant le fait qu’ils soient si nombreux. Il sentait le sang dans sa bouche, mais plus vraiment ses membres. Malgré tout ses efforts, il ne pu retenir ses larmes. Une fois cette nouvelle vague de coups passée, le chef du petit groupe s’accroupit à coté de lui, le regarda quelques secondes et lui dit sur un air triomphant :

-"T’aurais pu éviter tout ça, minus, te suffisait juste de nous donner ce qu’on voulait ! La prochaine fois tu feras moins ton malin, hein ?"

Shu releva la tête en gémissant, recrachant encore un peu de sang, et leva les yeux vers le chef de ses agresseurs. Pour sûr, même dans son état et têtu comme il l’était, l’adolescent n’allait pas en rester là.

-"T…t’sais ce qu’il te dit, le minus ? T’es vraiment… un gros… gros imbécile…"

Intérieurement, l’agresseur bouillonnait de rage. Il se faisait insulter depuis un moment par sa victime, par sa proie, et les coups ne changeaient rien à la donne. Alors, fou de rage, il releva Shu, le plaqua contre le mur et commença à l’étrangler tout en l’insultant. Les quatre autres autour n’étaient plus vraiment rassurés, et commençaient à se demander si ça valait la peine d’aller aussi loin. Ils demandèrent même à leur leader de s’arrêter là, mais ce dernier leur ordonna simplement de la fermer et continua d’étrangler l’adolescent. Lorsqu’il en eut terminé, il lâcha Shu qui retomba lourdement sur le sol avant d’aller fouiller dans ses poches et d’en sortir un portefeuille. Il prit tout l’argent, moins qu’il l’espérait, et regarda sa photo d’identité quelques secondes, avant de jeter le portefeuille a coté du corps du garçon.

-"Hé ben, t’était drôlement plus beau sur ta photo que tu l’es maintenant !"

Il n’y eut aucune réponse, et l’un d’eux vint lui donner un ou deux coups de pied dans le côté pour essayer de le faire réagir.

-"Heu… minus ?"

Ils venaient enfin de se rendre compte que quelque chose n’allait vraiment pas. Non, il ne bougeait plus… les cinq se regardèrent longuement avant de partir en courant, réalisant ce qu’ils avaient fait.



Shu se réveilla bien plus tard, et bien plus loin, se frottant le visage et regardant le soleil se coucher. Quelle heure était il ? Impossible de savoir, il n’avait pas de montre sur lui, et son portable n’avait plus de batterie. Il se releva, tenta de se souvenir de ce qu’il s’était passé, avec succès. Ce qui l’étonna le plus, c’est qu’il ne saignait pas et ne souffrait plus du tout, alors qu’il avait été proprement tabassé par ces gars ! Bah, tant pis, il les retrouverait et leur ferait payer ! En attendant, il était probablement en retard au cinéma, mais il couru a travers toute la ville, juste au cas où. Une fois arrivé en face du cinéma, il se rendit compte qu’effectivement, il était trop tard, mais aussi que la séance était terminée et qu’il devrait rentrer chez lui. Baissant la tête et poussant un soupir, il remarqua une chaîne qui sortait de sa poitrine. C’était quoi ça encore ?! Il tenta de tirer dessus, mais ne pu l’arracher, et se rendit compte qu’elle était reliée à lui. Pris de panique, il se dépêcha de rentrer chez lui, afin de raconter toute l’histoire à ses parents.
Lorsqu’il fut enfin chez lui, il entendit des pleurs et remarqua sa mère en larme sur le canapé, le téléphone en main.

-"Heu… pourquoi tu pleures ?"

Aucune réponse… c’est à ce moment précis que son père fit irruption dans la pièce, et demanda à sa femme pourquoi elle pleurait, et qui avait téléphoné.

-"Je lui ai demandé la même chose, mais elle me réponds pas !"

Il y eut un long silence, son père ne s’était pas retourné. Finalement, sa mère parla :

-"Shu… mon petit Shu… ils… ils m’ont dit qu’ils l’avaient retrouvé sur le chemin du cinéma et… et… qu’il… il était…"

Ses sanglots redoublèrent d’intensité, elle lâcha le téléphone et couru se réfugier dans les bras de son mari en hurlant de toutes ses forces. Ce dernier devint pâle comme un linge et commença à pleurer aussi.
Shu comprit ce qu’elle sous entendait, mais pensait à une blague. Il ne cessait de répéter "mais non, je suis là ! Regardez !", mais du bien se rendre à l’évidence, aucun des deux ne le voyait, aucun des deux ne l’entendait. Il comprit ce qui lui était arrivé et se mit à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Tsurai Shu [ Validée ]   Ven 7 Mar - 22:18

~ La naissance d’un Shinigami

-"Il faut aussi avertir son école, je vais y aller moi-même… j’en toucherais aussi un mot à ses amis…"

-"Pfuh, otousan t’es vraiment un idiot. T’as vu dans quel état t’es ? Et tu veux te déplacer jusque là bas ? Le téléphone ça sert à ça, hein…"

Evidement, il n’avait pas entendu son fils, qui était adossé non loin de lui. Shu lançait des commentaires de temps en temps, l’émotion étant complètement passée maintenant. Sa mère hocha de la tête, sur le point de fondre à nouveau en larmes.

-"Ha non, recommence pas à pleurer… je t’en supplie…"

Voir sa mère dans cet état lui faisait vraiment beaucoup de mal. Il se sentait coupable, vraiment, et s’était mis à haïr ceux qui l’avaient tué pour ce qu’ils lui faisaient subir en ce moment même. Rester là, dans cette maison, dans cette pièce lui faisait énormément de mal, il ne pouvait pas en supporter d’avantage… c’est pourquoi il décida de sortir et d’errer dans la ville. Il fut naturellement attiré par l’endroit où il était mort, et y resta de nombreux jours, peut être des semaines. Il flânait, tournait en rond, regardait les passants. Au final, il s’ennuyait tellement qu’il s’amusait à leur faire des grimaces… il était clair qu’il ne tiendrait pas toute l’éternité comme ça…

Pourtant, une certaine nuit, alors qu’il se baladait les mains dans les poches comme à l’accoutumée, il tomba né à né avec une… chose… énorme, hideuse, effrayante… elle portait un masque blanc à en donner la chair de poule et s’avançait vers lui. Qu’est ce que ça pouvait bien être que ce machin ? Un démon ? Un envoyé des enfers ? Pris de panique, Shu se mit à courir le plus rapidement qu’il le pu. Il se perdit dans les nombreuses rues, ne cessant d’entendre les cris monstrueux de la bête qui semblait le suivre partout. Finalement, il tomba dans un cul de sac, et dû se résigner à résister de toutes ses forces. Il n’avait aucune chance contre ce monstre qui semblait aussi invisible que lui aux yeux des gens, et il le savait très bien, mais que pouvait il faire maintenant ? La main de la créature s’avança vers lui… mais elle fut soudainement tranchée et retomba sur le sol. La créature poussa un horrible hurlement et détourna le regard.

-"Yo, crevette."

Shu tourna la tête dans la même direction que le démon, et aperçut un jeune homme dans un kimono noir, perché sur un toit. Sans attendre une seconde, il se précipita vers le monstre, et le combattit pendant quelques minutes, le tranchant de ci de là. A vrai dire, il semblait avoir des dons spectaculaires et ne fut pas sérieusement blessé par le monstre qu’il finit par faire disparaître.

-"Tu l’as échappé belle hein ? Heureusement que j’étais dans les environs !"

-"C’est qui que t’appelles "crevette" exactement ?"

Ce fut le début d’une longue amitié à vrai dire. Car ces deux là finirent par s’engueuler, mais l’homme en noir disait devoir faire son boulot et voulait envoyer Shu dans un endroit étrange. Ce dernier refusa catégoriquement de se laisser faire, et s’ensuivit de nombreuses heures de conversations durant lesquelles Shu apprit tout ce qu’il fallait savoir sur les Shinigamis, la Soul Society et les Hollow. Ce ne fut qu’à cette condition qu’il accepta de se laisser envoyer à la Soul Society, après avoir également reçut la promesse de ce Shinigami qu’il viendrait lui rendre visite plus tard.

La suite n’est pas spécialement importante : Shu fut envoyer au secteur 37 et tenta d’y survivre du mieux qu’il le pu. S’adaptant aux conditions de vie de l’endroit, il finit par recevoir la visite du Shinigami qui lui avait sauvé la mise quelques temps auparavant. Ce dernier s’appelait Kazuo. Après quelques conversations, Shu n’ayant rien à faire de ses journées demanda clairement s’il pouvait devenir un Shinigami. A vrai dire, son apparence laissait des doutes à Kazuo, mais devant la réaction de son nouvel ami, il ne pu que lui conseiller d’essayer.
Et ce qui devait arriver arriva : Shu fut admis en tant que Shinigami. Il du pour cela s’inscrire à l’institut central de technique spirituelle et passer des examens. Ce ne fut vraiment pas simple, et il était une vraie quiche niveau Kidô, mais assurait toujours lors des stages dans le monde réel. Une fois son diplôme obtenu et reconnu comme Shinigami, il fut affecté à une division et pu commencer à effectuer quelques petites missions dans le monde réel. Très rapidement, il forma un duo de choc avec Kazuo qui le suivait partout, et pu apprendre à bien développer ses pouvoirs.

~ Le Shinigami hors-la-loi.

-"Hey Kazu’, il en vient de tous les côtés, c’est normal ? J’vais pas pouvoir tenir le rythme comme ça !"
-"Qu’est ce que j’en sais, baka ? C’est la première fois que j’en vois autant au même endroit ! Contente toi de frapper !"


Les deux compères et quelques membres de leur division avaient été envoyés sur terre à cause d’une présence anormalement élevée de Hollow dans les environs. Au début, ils n’étaient pas si nombreux, mais ils commencèrent à affluer en grande masse et les Shinigamis devaient céder du terrain. Certains Hollow étaient particulièrement puissants, et les jeunes Shinigamis qu’ils étaient avaient bien du mal à tenir l’assaut. Certains étaient grièvement blessés, voire inconscients, et il fallait à tout pris en terminer. Après de trop nombreuses minutes de combats, ils n’étaient plus qu’une petite poignée… Kazuo était bien blessé mais tenait encore debout, et Shu également mal en point, donnait le maximum de lui-même. Ses compagnons tombaient les uns après les autres, et les renforts se faisaient attendre. Rapidement, ils ne furent plus que trois, et tous leurs espoirs s’envolèrent. La jeune Shinigami encore debout en compagnie du duo infernal venait d’être projetée plus loin et allait se faire tuer sans pitié. Shu tomba alors à genoux et serra son kimono au niveau de la poitrine, semblant souffrir intensément. Quelque chose venait de se réveiller tout au fond de son cœur, et semblait vouloir lui venir en aide.

-"Pitoyable, vraiment pitoyable… c’est vraiment tout ce que tu sais faire ?"

La voix de Shu venait de changer : elle était beaucoup plus aigue, double et dégageait quelque chose de malsain. Le blanc de ses yeux était devenu noir, et ses iris venaient de prendre une étrange teinte jaune. Sur sa joue, quelque chose de blanc prenait forme et commençait à s’agrandir petit à petit.

-"Comment est ce que tu peux te laisser battre par ça ? Avec le sabre que tu te paie, en plus ? Vraiment pathétique !"

Un des Hollow présents s’avança vers lui et le regarda intensément.

-"Yo, collègue. Tu me veux quoi ?"

Le Hollow se mit à hurler, mais fut proprement décapité en un rien de temps.

-"Ferme la, ferme la, ferme la, ferme la ! Tu m’énerves !"

La moitié du visage de Shu venait d’être recouvert par ce qui ressemblait vaguement au masque des Hollow. Ce qui restait visible de son visage tenait plus du psychopathe fou furieux que du garçon qu’il était avant. Il se précipita sur les Hollow restant, bien décidé à tous les éliminer, ce qu’il fit sans grand mal à vrai dire. Ses mouvements étaient beaucoup plus précis et rapides, alors que sa force semblait décuplée. Une fois ses ennemis morts, il se retourna vers les Shinigamis encore conscient et leur adressa un sourire qui n’était franchement pas rassurant. Seulement… avant d’avoir pu faire ou dire quoi que ce soit, il tenta de retirer son demi masque, en criant. Il réussit au prix de pénibles efforts, toujours dans l’incompréhension la plus totale. Qu’avait il bien pu lui arriver, et qu’était cette chose qui avait prit le contrôle de son corps ?! Il n’en avait pas la moindre idée, mais c’est certain que ce fait fut mentionné dans le rapport.
Shu fut convoqué par ses supérieurs, et fut en quelque sorte livré à la division 12, consigné dans les laboratoires du centre de recherche et soumis à de nombreux examens. Il ne fallait pas longtemps pour comprendre qu’un Hollow se cachait dans son fort intérieur, et qu’il devait être détruit. Ne présentant aucun danger pour le moment, il fut relâché et tout retourna à la normale.


Dernière édition par Tsurai Shu le Lun 28 Avr - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimazu Masayuki
Capitaine de la 7eme division
Capitaine de la 7eme division
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 06/03/2008

puissance spirituel
Puissance:
850/2000  (850/2000)

MessageSujet: Re: Tsurai Shu [ Validée ]   Ven 7 Mar - 22:19

~ La naissance d’un Vizard

A vous de trouver... Ici seront notés tous les renseignements que vous découvrirez lors de vos RP avec Shu.

Uniquement pour Vizards :

Description du Zanpakuto : Son Zanpakuto est un sabre tout à fait ordinaire, si ce n’est la pierre précieuse violette incrustée dans sa garde. Cette dernière n’a aucune véritable utilité, mis à part celle d’embellir. Shu a attaché à la dite garde un long ruban de la même couleur que la pierre précieuse ornant son arme, qu’il manie d’une seule main –la gauche, pour les curieux-. Ho ! J’allais oublier le plus important : le nom de son Zanpakuto est Surime.

Shikai : non révélé.

Bankai : Même s'il en avait un, il serait non révélé.

Libération du masque : Apprendre à contrôler son Hollow fut un véritable tour de force pour Shu, qui ne mit pas moins de cinquante sept minutes pour le vaincre.
A présent, il peut libérer son masque lorsqu’il le désire. Ce dernier a tout naturellement pour couleur dominante le blanc, possède une corne unique sur le front, et ses mâchoires sont munies de dents disposées en doubles rangées, ce qui leur donne un air assez effrayant. Pour compléter le tableau, le masque est orné sur le front, le menton et sous les yeux de marques violettes foncées.
Le violet est une couleur qui revient très souvent, c’est vrai, mais ce n’est pas fini, non. Car c’est également la couleur que prend l’aura de Reiatsu se dégageant de Shu, une fois le masque placé sur son visage.

Si vous désirez encore plus d’informations sur le masque, hum… hé bien, comme vous vous en doutez, il confère une plus grande puissance à Shu. Ce dernier est alors capable d’utiliser des capacités spécifiques aux Hollow, c'est-à-dire le Sondo, le Bala et le puissant Cero. Evidement, il ne les maîtrise pas à un degré des plus élevé, mais ces techniques comblent parfaitement la nullité totale dont Shu fait preuve en Kidô.


Dernière édition par Tsurai Shu le Lun 28 Avr - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuemon Satsubatsu
Espada n°0/Chef des Arrancars
Espada n°0/Chef des Arrancars
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 17/02/2008

puissance spirituel
Puissance:
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Tsurai Shu [ Validée ]   Ven 7 Mar - 22:38

Bienvenue que dire de plus à part que c'est très bien joué de ta part ^^ histoire original, personnage qui sera surement amusant, enfin une très bonne histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoshi-no-shinigami.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsurai Shu [ Validée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tsurai Shu [ Validée ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les messages et commentaires a validés
» Commande validée
» video hachée sous vista
» Tekmerak [validé]
» Selwyn Eldoran [validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshi no Shinigami: Le RPG Bleach :: L'avant-Rp :: Présentation-
Sauter vers: